La chorale de Saint Fulbert avec sa "Rave" le 22 juillet à Hermelange

Publié le 22 Juillet 1992

- LA SARRE A CONTES 2012 : 10ÈME ANNIVERSAIRE ! -




Dans le cadre de La Sarre à Contes 2012, la chorale de Saint Fulbert de la compagnie Acidu reprend du service avec son Opus 1 : "La rave paroissiale". Rendez-vous dimanche 22 juillet 2012 à Hermelange ...

Aussi décalée que les voix bulgares ou les percussions guinéennes, aussi approximative qu’une clique municipale en fin de tournée, franchouillarde à un point que ça en devient exotique, elle chante avec conviction et candeur ses petits bonheurs.

Sous la houlette d’un curé en soutane d’une laïcité résolue, la Chorale de St Fulbert offre une galerie de portraits épicés, tout droits sortis d’un imaginaire pseudo-rural, autour de chansons bricolées et naïves qui célèbrent les petits éléments du quotidien avec un optimisme indéfectible.

L’amateurisme, la bonne volonté et les petites mesquineries derrière les grands élans représentent ses principaux ingrédients derrière la façade des chansons hardiment chantées et chorégraphiées.

La Chorale de St Fulbert a fait sa toute première apparition au siècle dernier, dans un hypermaché francilien, où elle s'était mise en tête de soutenir le moral des consommateurs et des caissières en leur chantant des chansons pendant qu'ils attendaient. Une naissance naïve toute pétrie de cette bonne volonté qui allait faire sa célébrité. Comme quoi, on peut naître n'importe où, et pouvoir quand même faire son trou....

 

Cet opus 1 est un récital qui disjoncte…
Pour réparer le clocher de son église, dans le cadre de l'opération "10 000 tuiles pour mon clocher", le père Antoine Tricot, curé de campagne, a décidé de récolter des fonds avec un récital basé sur des chansons inédites. Elles font l’apologie naïve de tous les petits riens qui parsèment notre quotidien.
D'abord intimidé, chacun de ses membres chante et danse avec toute son énergie et sa conviction, mais peu à peu, le naturel reprenant le dessus, les travers, les frustrations et les mesquineries de chacun commencent à affleurer puis à franchement émerger.
La Chorale devient alors un bateau ivre secoué par les détresses, les fous rires et les disputes que l’abbé Tricot s’évertue à juguler pour mener le concert à son terme...


Il faut souligner que les chansons sont essentiellement a capella. 

 

Ce spectacle est présenté avec le partenariat de la Communauté de Communes des 2 Sarres

 

Côté pratique :

Dimanche 22 juillet 2012 à 21h
Hermelange, dans la rue Principale
Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Sans réservation

En cas de mauvais temps, la Compagnie Acidu se repliera dans un entrepôt situé dans la rue Principale de la commune. Il n'y aura pas d'annulation du spectacle.

 

DSC03177.JPG

 

 

 

 

 

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #La Sarre à contes

Repost 0
Commenter cet article