La Sarre à Contes 2014

Publié le 20 Juin 1994

Cette année, "La Sarre à contes" va croiser "Cabanes, festival de Moselle"... Pour ce festival itinérant, une caravane de spectacles se déplace le long de la Sarre, en Moselle et en Alsace, et s’installe dans les villes et les villages. À découvrir en soirée, du 20 juin au 20 juillet 2014.

Au programme, un mois de rendez-vous culturels insolites pour les amateurs de spectacles vivants, comme autant d’invitations festives et conviviales. Théâtre, art du cirque, opéra, danse, humour musical, concerts, … prendront place dans des théâtres éphémères, installés pour l’occasion, dans des sites naturels, historiques, patrimoniaux ou industriels, publics ou privés.

***

"Dom Juan" de la compagnie Astrov (Théâtre)

Ce "Dom Juan" est interprété par six comédiens. Une forme légère - sans décor - qui trouvera parfaitement sa place dans le cadre immense du site et sous les étoiles. Dom Juan est le récit passionnant d'un personnage libertin, séducteur et impie. Jeune noble vivant en Sicile accompagné de son fidèle valet Sganarelle, il accumule les conquêtes amoureuses, séduisant les jeunes filles nobles et les servantes avec le même succès. Seule la conquête l'intéresse et les jeunes femmes sont abandonnées dès qu'elles sont séduites. Ce qui lui vaut certaines inimitiés et certains duels desquels il ne se dérobe pas.
La compagnie Astrov aime particulièrement le mélange de genres et de formes. Elle propose ici une nouvelle interprétation de ce mythique "Dom Juan".
Vendredi 20 juin et samedi 21 juin 2014 à 20h30
Parc Archéologique Européen de Bliesbruck-Reinheim
Tarif unique : 5€

***

"Partitions Bambous" de la compagnie Arts des Airs (Cirque aérien)

Les "Partitions Bambous" sont un patchkwork de performances acrobatiques, de danse aérienne, de manipulations d'objets et de projections d'images. Passerelle délicate entre temps suspendus, entre espaces horizontaux et verticaux, c'est un voyage au parfum extrême-oriental pour trois acrobates, sous un tripode en bambou géant.
Les acrobates aériens évoluent, suspendus sous la structure en bambous géants, faisant vivre et mettant en valeur des espaces de jeu inhabituels, parcs, jardins, rives ou friches urbaines.
Dimanche 22 juin 2014 à 16h
Jardin pour la Paix de Bitche
Gratuit

***

"Sans les Mains et en Danseuse" avec Pépito Matéo (Conte / Art de la parole)

Pépito Matéo se rend compte que l’imaginaire a une réalité et se lance dans tous les rôles en découvrant Brecht, Vian, Ionesco, Adamov, Kafka, Artaud, Michaux, Dario Fo… À partir de 1984, il met de l’ordre dans ses rêves pour tenter de trouver un chemin dans la forêt touffue de la création contemporaine, il crée des spectacles pour petits et plus grands, devient conteur et intermittent avec zèle et entêtement, soutient une thèse de doctorat consacrée au conteur et au théâtre moderne, écrit et conte avec un musicien et devient chargé de cours à l’université de Paris VIII.
Depuis 90, il participe à tous les grands rendez-vous sur la parole, tant en France qu’à l’étranger, il raconte également en espagnol et publie des articles dans des revues françaises et étrangères, ainsi que des contes originaux…
Sans Les Mains et en Danseuse est un récit autobiographique à rétro-pédalage déjanté qui raconte de manière surréaliste la sortie de l'enfance à vélo sur les routes de la Champagne pouilleuse, avec la complicité de Maël Legoff.
Mercredi 25 juin 2014 à 20h30
Le W (scène extérieure) - Woustviller
Gratuit

***

"Lost in la Mancha" avec Pépito Matéo (Conte / Art de la parole)

À partir d'une recherche sur ceux qu'on appelle les "Fous Littéraires", Pépito Matéo décide de se donner 7 contraintes d'écriture, aboutissant à 7 monologues de personnages hauts en couleur et qui tentent de tenir debout avec le langage. Chaque monologue est confié à un metteur en scène différent, se pliant à 7 contraintes de mise en scène. Lost in la Mancha en est la version épurée, un retour aux sources de cette écriture extravagante et originale où se mêlent légèreté, gravité, humanité, avec toujours cette pointe d'humour unique. Il en ressort une palette de personnages colorés à l'extrême, 7 situations loufoques comme pour mieux décrire les aberrations de l'existence, un Pépito Matéo à 7 facettes au sommet de son art.
Jeudi 26 juin 2014 à 20h30
Place du village de Bettviller
Gratuit

***

"L’Homme Cirque" - David Dimitri (Cirque)

C’est tout un programme de cirque exécuté par une seule personne... Inspiré par toutes ses tournées pendant de nombreuses années avec le Cirque du Soleil, le cirque Knie ou le cirque Big Apple de New York, David Dimitri s’est mis en tête de conjuguer tous ces temps et tous ces arts à la même personne... Maurice Béjart disait qu’il avait un « talent fou ». Son spectacle mêle acrobatie, humour et poésie. Le chapiteau de David Dimitri, petite tente de cirque avec 220 places, pleine de charme, a été conçu spécialement pour ce spectacle.
Vendredi 27 / Samedi 28 / Dimanche 29 juin
Place Malleray (sous chapiteau) à Sarrebourg
Vendredi à 20h30
Samedi et dimanche à 16h et 20h30
Tarifs : 7€ / 12€

***

"Urbaphonix" de la compagnie Décor Sonore

Urbaphonix est une équipe mobile de cinq personnages intervenant dans le paysage sonore, en direct, in situ. Ils représentent exactement la mutation des artistes sonores depuis l’avènement du son électronique : mi-techniciens, mi-musiciens, ils jouent avec la technologie et les sons qu’ils rencontrent. Pas de platine, pas de synthétiseurs, les "urbaphonistes" ne composent qu’à partir de ce qui est déjà omniprésent et que personne n’écoute : les bruits mécaniques de circulation, de ventilation, de climatisation, les corps et les conversations, et surtout le mobilier urbain, instrument, scène et accessoire de ce théâtre instantané. Leur système sonore mobile et autoporté leur permet de surgir à l’improviste et de composer un parcours de plusieurs tableaux en différents points de la ville. Ils appliquent à la lettre le précepte de John Cage : "Si un son vous dérange, écoutez-le".
Mercredi 2 juillet 2014 à 21h
Salle Socioculturelle (point de départ de la déambulation) à Petit-Réderching
Spectacle déambulatoire de percussions
Gratuit

***

"Barbe Bleue assez bien raconté(e)" de la compagnie Caus’ Toujours (Conte / Mime)
L'histoire : Tristan Faucher, conteur et fervent défenseur de la tradition populaire, voudrait faire partager sa passion et sa connaissance du conte traditionnel en racontant les célèbres histoires de Charles Perrault.
Seulement voilà ! Trop soucieux d’expliquer sa démarche artistique et d’apporter les éléments indispensables à la compréhension de l’histoire, il s’interrompt sans cesse. Il s’enferre dans des explications indigentes, des commentaires assez peu pertinents. De digressions en digressions, l’histoire de Barbe bleue peine à exister.
Incapable d’une quelconque remise en cause, aigri de ne pas être reconnu à la hauteur de son talent, il fait fi des codes et conventions du spectacle vivant et laisse deviner ses propres désillusions. Doté d’une maladresse désarmante, d’une mauvaise foi hors paire, il n’hésite pas à houspiller son entourage, le monde de la culture et même le public.
Cour de l’école maternelle de Rémering-lès-Puttelange
Jeudi 3 juillet 2014 à 21h
Gratuit

***

"Dans l’œil du Judas" du Théâtre du Rugissant (Théâtre de marionnettes)

"Dans l’Œil du judas" est une parabole sur la rumeur, le racisme ordinaire et les amours perdues. Nous voyons comment de braves gens, soumis à l’effet de groupe et guidés par quelques esprits réellement diaboliques, se muent en d’authentiques bourreaux.
L'histoire : Le vieux Giacomo va mourir. Déjà son esprit lui joue des tours et à ses yeux, la réalité se déforme comme au travers du prisme d’un judas. La nuit, les figures du passé viennent peupler sa solitude et les souvenirs surgissent : l’immeuble qui l’a vu grandir, et qui est toujours là, glacial et effrayant, sur les hauteurs de la ville… Le drame qui s’est joué sous son regard d’enfant, et qui n’a cessé de harceler sa mémoire.
Ce fil nous mène d’un appartement à l’autre, nous arpentons les couloirs pour y saisir, au coin d’une porte, au détour d’un escalier, un petit fragment d’humanité.
Nous plongeons dans un castelet gigantesque, en forme d’œil, comme une caméra plongerait dans l’œil du narrateur, et tout se fait focale, illusion d’optique, jeu d’ombres et de lumières, faux-semblant.
Vendredi 4 / Samedi 5 / Dimanche 6 juillet
Place des Fêtes (sous chapiteau) - Keskastel
Vendredi et samedi à 21h
Dimanche à 16h
Tarifs : 7€ / 12€

***

"Bling !" de la compagnie Acidu (Vaudeville)

"Bling !" est un hommage au vaudeville d'antan et une tentative artistique de se glisser dans ses traces en jouant de ses tics et de ses mécaniques. Jouer, s'amuser, partager cet amusement.
Cinq comédiens débarquent dans la ville et, avec des moyens minimalistes, dessinent, en trois mini-pièces d'1 acte, spécialement écrites, un théâtre inspiré du Vaudeville et dédié à Feydeau, sous les yeux de passants abruptement transformés en spectateurs, et parfois en acteurs...
Mercredi 9 juillet 2014 à 21h sur le terrain de Pétanque de Grosbliederstroff
Jeudi 10 juillet 2014 à 21h au train forestier d'Abreschviller
Gratuit

***

"La Double Inconstance" de la compagnie Roland Furieux (Théâtre)

Qui mieux que Marivaux, a su, saura figurer la confusion des sentiments, leurs ambivalences, leurs paradoxes, ainsi que leurs éprouvantes drôleries ? Le début de la nuit sera l’écrin de cette nouvelle création de la compagnie Roland furieux qui, avec son équipe, livrera une comédie d’été avec sa vitalité, son humour, son excentricité et sa fièvre érotique et littéraire.
Vendredi 11 et Samedi 12 juillet 2014 à 21h
Usine SECOFAB - Sarralbe
Tarif unique : 5€

***

"Ma Bête Noire" de la compagnie Eclats de Rock (Théâtre équestre)

Ce spectacle équestre mêle danse et poésie d’aujourd’hui. Il est proposé par le Conseil Général de la Moselle au Domaine départemental de Lindre, en collaboration avec Moselle Arts Vivants. Cette chorégraphie pour un danseur et un cheval est conçue, mise en scène et dan- sée par Thomas Chaussebourg.
Ma bête noire n’a rien d’un spectacle équestre traditionnel. Ce n’est ni du cirque, ni de l’équitation, mais un duo chorégraphique comme on en voit rarement, pour un danseur et un cheval... avec, comme fil ténu, la très belle musique crue et poétique d’Alain Bashung, avec des extraits de son album L’imprudence. Subjuguant. Sous une volière géante, Thomas Chaussebourg, danse, lutte, résiste, avec son cheval War Zao, frison étalon noir, fier et élégant.
Entre violence et douceur, grande chevauchée ou ralentis, la relation qui se joue entre monture et danseur a quelque chose de l’histoire amoureuse, avec sa folie, ses non-dits, sa démesure, ses manques. Mais elle renvoie aussi au rapport que l’on peut entretenir avec soi-même, avec sa « bête noire », ou l’animal comme métaphore du monde intérieur de l’homme.
Très loin de l’illustration, ils dansent cet indicible qui nous lie à l’autre, à soi. Il y a du velours et de l’écorché vif, dans la musique, dans l’arène et dans la relation brute à l’animal.
Dimanche 13 et Lundi 14 juillet 2014 à 16h
Église du Kirchberg à Berg
Tarif unique : 5€

***
"Echappées Belles : Point de Fuite" de la compagnie Adhok (Théâtre / Danse de rue)

Ils sont sept, disons d’âge vraiment très mûr. Regroupés autour d’un arbre lumineux, c’est le moment ou jamais de revisiter tout le parcours d’une vie. Que reste-t-il de l’enfance, de l’amour, des souvenirs, des désirs intacts, des blessures et des espoirs quand le corps vous rappelle que le temps a passé ! Avec une certaine dose d’humour faire face à la question "Qu’est-ce que vieillir ?" et imaginer qu’à tout âge on puisse entrer en renaissance…
Mercredi 16 juillet 2014 à 21h
Hôtel de la communauté d'agglomération de Sarreguemines Confluences - Sarreguemines
Gratuit

***

"La Cour des Miracles" de la Compagnie du Mystère Bouffe (Théâtre de tréteaux)

Et si les bohémiens de la Cour des Miracles vous contaient la véritable histoire de Notre-Dame de Paris ? Une si grande œuvre est truffée de personnages archétypaux grandioses et nos tréteaux n’attendaient que ça. Le théâtre de tréteaux, forme populaire par excellence, a besoin régulièrement de rencontrer des classiques comme Notre-Dame de Paris. Notre-Dame, monstre aux grandes oreilles et aux yeux immenses regardant impassiblement passer, manger, mourir, prier, chanter, danser devant elle tous les peuples du monde. Car c’est bien de ça qu’il s’agit : du peuple. Nous avons choisi de reprendre fidèlement les dialogues de Victor Hugo et de défier la tendance actuelle et si pratique à simplifier toutes choses. Non, le langage n’est plus d’époque, non, nous ne rendrons pas les choses plus simples à comprendre et pourtant oui, elles seront comprises !
Nous voulions donc que cette histoire soit racontée par un groupe de gens symbolisant notre idée des gens du voyage, des bohémiens, des marginaux. Pourquoi ne pas imaginer que la cour des miracles, la fameuse, celle de Victor Hugo, raconte une histoire qui se serait passée la semaine dernière ?
Jeudi 17 juillet 2014 à 21h dans la cour du Château de Fénétrange
Vendredi 18 juillet 2014 à 21h à l'école maternelle de Holving
Gratuit

***

"Le Choc des Tambours" de la compagnie Les Commandos Percu (Pyrotechnie et percussions)

Habitués des grands événements festifs, musicaux et pyrotechniques à travers les festivals du monde entier, la compagnie basque "Deabru Beltzak" (ES) et la compagnie "Les commandos percu" (F) associent leurs talents et leur savoir faire avec un objectif clair : reprendre la rue. Mouvement, rythme, feu. Ces trois mots ont constitué un fondement commun aux deux compagnies, chacune déclinant sa culture et son histoire. Le rapprochement ne lisse pas les différences, au contraire : l'affrontement symbolique devient l'énergie commune. Esthétique des formes, art de la surprise, feux d'artifices, proximité en mouvement : le contact avec le public est total.
Ce spectacle en extérieur-nuit de 45 mn comporte une partie déambulatoire en rue et une partie fixe sur un dispositif scénique.
Samedi 19 juillet 2014 à 21h30
Usine SECOFAB - Sarralbe
Gratuit

***

Le Bal des Anges de la compagnie Bilbobasso (Arts du feu et tango argentin)

Pour cette nouvelle création, "Le bal des anges", la compagnie continue son travail de recherche autour de ces disciplines et fera de la danse, de la musique et de l’art du feu.
Son seul langage : le tango. Danse de feu, élégante, mystérieuse, grave, sensuelle, fascinante, envoûtante, parle de passion, d’amour, de dévastation des cœurs. Cette danse est un véritable véhicule d’émotions... Moment d’élégance, d’originalité et de poésie à partager .
Dimanche 20 juillet 2014 à 21h
Moulin d'Eschviller à Volmunster
Gratuit

La Sarre à Contes 2014

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #La Sarre à contes, #Cabanes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article