Concert inaugural de l'orgue de Neunkirchen-lès-Bouzonville le 22 septembre

Publié le 22 Septembre 1993

- PATRIMOINE -

Le concert inaugural de l’orgue restauré de l'église Sainte-Anne de Neunkirchen-lès-Bouzonville aura lieu le dimanche 22 septembre 2013. Il sera animé par François Ménissier à l'orgue. Entrée libre.

La Moselle offre un patrimoine culturel remarquable. L'une de ses particularités réside dans ses églises dotées de véritables sculptures musicales : les orgues. Avec près de six cents orgues répartis sur son territoire, la Moselle est le second des départements français pour l’importance de ce patrimoine unique.

Dans l'objectif de conserver et de valoriser ce patrimoine inestimable, le Conseil Général de la Moselle subventionne les communes souhaitant faire revivre ou leur instrument. Ce programme d'aides connaît un succès constant. Une enveloppe d’environ 150 000 € est mobilisée chaque année depuis vingt ans.

Le Conseil Général de la Moselle et Moselle Arts Vivants accompagnent depuis 2012 ces restaurations par une aide à l’organisation d’un événement inaugural après les travaux de relevage de l'orgue.

François Ménissier, orgue

Lauréat du Concours International J. S. Bach de Toulouse et titulaire de 1989 à 2003 du grand orgue Silbermann de l’Eglise Saint-Thomas de Strasbourg, il est actuellement professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement régional de Rouen, titulaire du grand orgue Clicquot de l’Eglise Saint-Nicolas-des-Champs à Paris, et conservateur de l’orgue Renaissance de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime).

Ses concerts donnés en France, en Suisse, en Allemagne, en Belgique, en Autriche, aux Pays-Bas, au Danemark, en Italie, en Espagne en Finlande ou au Japon le conduisent à se produire aussi bien en soliste que comme partenaire, entre autres, de la Psalette de Lorraine, la Maîtrise de Haute-Bretagne, Luc Marchal (hautbois baroque), Volny Hostiou (serpent), Jacques Bona (basse), l’Ensemble Gilles Binchois et Dominique Vellard, le Chœur de Chambre de Namur, l’Ensemble Les Meslanges et Thomas van Essen, l’Ensemble A Sei Voci, etc.

Sa passion pour les orgues historiques l’a conduit à faire bénéficier son activité de musicien d’un vif intérêt pour la restauration et la conservation des instruments anciens et pour l’histoire de la facture d’orgues. Auteur de recherches sur la lignée des facteurs d’orgues Verschneider (18e et 19e siècles) et de l’Inventaire technique et historique des Orgues de Moselle (1988-1999), François Ménissier est membre de la Commission nationale des monuments historiques ; il est également conseiller pour les orgues de la Ville de Rouen.


L’instrument
L’esthétique sonore de l’orgue est inspirée de l’orgue français de la fin du 17ème siècle et du début du 18ème siècle, à une période charnière où l’influence de l’orgue flamand était encore bien présente. L’instrument s’inspire fortement de l’orgue construit en 1710 par André Silbermann à Marmoutier, qui est l'un des plus beaux orgues anciens conservés en France.

Ce choix a été opéré en complémentarité des orgues présents dans la région de Bouzonville. Ce secteur est doté d’un important parc organistique romantique ou néo-classique.

Cet orgue d’André Silbermann, fruit de ses recherches et influences, a l’avantage d’être très polyvalent et offre ainsi la possibilité de réaliser un orgue historiquement cohérent, ouvert sur un très large répertoire. On peut y aborder avec un égal bonheur la musique pour clavier du 17ème siècle, qu’elle soit française mais aussi allemande, anglaise, espagnole, italienne ou néerlandaise, et la musique du 18ème siècle.

Côté pratique :
Dimanche 22 septembre 2013 à 16h
Église Sainte-Anne de Neunkirchen-lès-Bouzonville
Entrée libre, sans réservation
Renseignements : Moselle Arts Vivants au 03 87 62 94 18

François Ménissier

François Ménissier

L'orgue de l'Église Sainte-Anne de Neunkirchen-lès-Bouzonville

L'orgue de l'Église Sainte-Anne de Neunkirchen-lès-Bouzonville

Concert inaugural de l'orgue de Neunkirchen-lès-Bouzonville le 22 septembre

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Patrimoine, #Musique classique

Repost 0
Commenter cet article