Schuman et Adenauer jusqu'au 15 septembre

Publié le 5 Mai 1993

- EXPOSITION -

DEUX ARTISANS DE LA RÉCONCILIATION FRANCO-ALLEMANDE

À l’occasion du cinquantième anniversaire du Traité de l’Élysée (22 janvier 1963), le Conseil Général de la Moselle a souhaité montrer combien la démarche du Général de Gaulle s’était inscrite dans la continuité de l’action du Père de l’Europe en faveur des retrouvailles pacifiées entre la France et l’Allemagne. Schuman avait su nouer des liens privilégiés, dès l’après-guerre, avec le chancelier Adenauer. Cette exposition est à découvrir dès à présent et jusqu'au 15 septembre 2013 à la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles.

La relation entre ces hommes des frontières, porteurs d’une formation, d’une culture et d’une spiritualité communes est ici examinée sous un nouvel angle, sans négliger les tensions et les pesanteurs qui ont ponctué leur cheminement respectif vers l’Europe.

L’exposition a également pour objectif de comprendre l’empreinte de l’Allemagne dans la formation et les moments clefs de la vie de Robert Schuman et de susciter une réflexion sur la place et le rôle du couple franco-allemand dans le projet européen.

Fondée sur une approche historique, elle est entièrement bilingue et permet aux visiteurs de découvrir des documents de nature très différente : objets, documents d’archives, photographies, caricatures, correspondance, documents audio et vidéo...

Divers évènements culturels seront organisés au cours de la saison, en lien avec cette exposition temporaire : activités pédagogiques, conférences, concerts...

MORCEAUX CHOISIS

* Lettre manuscrite du Chancelier Konrad Adenauer à Robert Schuman, le 10 septembre 1962.

"Cher Monsieur Schuman, Pendant la visite du général de Gaulle la semaine dernière, j’ai souvent pensé à vous comme à l’homme qui, par son initiative de la CECA, a scellé la pierre angulaire de l’amitié qui unit désormais si étroitement nos deux peuples".

Adenauer évoque ici la venue du Général De Gaulle en Allemagne, du 4 au 9 septembre 1962, faisant suite à un voyage du chancelier en France, du 2 au 8 juillet 1962. Lors de ce voyage en Allemagne, De Gaulle prononça ses discours sous les applaudissements de la foule, venue nombreuse pour l’écouter promouvoir les mérites d’une Union franco-allemande. Les différentes rencontres entre les deux hommes aboutiront à la signature du Traité de l’Elysée, le 22 janvier 1963. La conclusion de cette alliance a été rendue possible grâce aux efforts de Robert Schuman, entrepris dès la fin des années 1940, en vue du rapprochement entre les deux pays.

* Caricature de PIERLET, 1950

"La fierté de l’inventeur : espérons que la chose se développera mieux que l’épingle de sureté"

* Konrad Adenauer et Robert Schuman en 1957 à Hamburg

Les deux hommes appartenaient à la même génération et avaient de nombreux points communs, sur le plan culturel et spirituel notamment. Leur première rencontre date d’août 1949, à l’occasion d’un voyage d’inspection en Rhénanie de Schuman, en qualité de Ministre des Affaires Etrangères. Un mois plus tard, le 15 septembre 1949, Adenauer devenait, à 73 ans, le premier Chancelier de la RFA. Une solide amitié les liait, malgré quelques tensions, notamment à propos du statut de la Sarre et de la Ruhr.

CÔTÉ PRATIQUE

Du dimanche 5 mai au dimanche 15 septembre 2013 de 10 h à 18 h tous les jours sauf le mardi.

Maison de Robert Schuman, 8-12 rue Robert Schuman, 57160 Scy-Chazelles

Tarifs : 5,5€ pour la visite de l’ensemble du site ; 4 € pour le musée (expositions temporaire et permanente)

Renseignements : 03 87 35 01 40

Des visites commentées gratuites de l’exposition temporaire seront organisées dans le cadre de la des Journées Européennes du Patrimoine.

LABEL

L’exposition bénéficie du label Année franco-allemande- Cinquantenaire du Traité de l’Elysée, décerné par le Ministère des Affaires Etrangères. L’objectif des actions menées sous couverture de ce label est de présenter la coopération franco-allemande d’hier et d’aujourd’hui, ainsi que ses résultats, à un large public. Il s’agit également de montrer la diversité de cette coopération, qui s’exprime dans le domaine culturel, scientifique, institutionnel...

PARTENARIATS

Le Conseil Général de la Moselle a établi de nombreux partenariats liés au prêt des documents et objets exposés ainsi qu’à l’organisation d’événements culturels dans le prolongement de l’exposition. Parmi ses partenaires privilégiés : la Fondation de la Maison du Chancelier Adenauer (Rhöndorf), la Fondation Jean Monnet (Lausanne), le Centre Virtuel de la Connaissance Européenne (Luxembourg-Sanem), le Conseil de l’Europe et les Bibliothèques-Médiathèques de Metz.

Le Goethe Institut de Nancy, l’Université de Lorraine et de nombreux professionnels de la musique et des arts vivants ont également travaillé avec le Conseil Général de la Moselle pour les événements culturels associés à cette exposition.

Mentions légales :  Fondation Jean Monnet pour l'Europe (Lausanne)

Mentions légales : Fondation Jean Monnet pour l'Europe (Lausanne)

Mentions légales :  Haus der Geschichte (Bonn)

Mentions légales : Haus der Geschichte (Bonn)

Mentions légales : M. Szewczuk  - Die Welt (Hamburg) CVCE

Mentions légales : M. Szewczuk - Die Welt (Hamburg) CVCE

Mentions légales : Parlement européen
Mentions légales : Parlement européen

Mentions légales : Parlement européen

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Maison de Robert Schuman, #Expositions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article