"Malgré-eux dans l'armée allemande" jusqu'au 31 août 2013

Publié le 23 Novembre 1992

DERNIERS JOURS !

 

- EXPOSITION -

 

Le Conseil Général de la Moselle propose dès le vendredi 23 novembre 2012 une nouvelle exposition aux Archives départementales de la Moselle. Elle aura pour thème "Malgré-eux dans l'armée allemande. Les incorporés de force mosellans 1942-1945".

Le Conseil Général de la Moselle et le Conseil Général du Bas-Rhin se sont rapprochés pour évoquer le sort des Malgré-Nous lors de la Deuxième Guerre mondiale des deux côtés des Vosges du nord, notamment au travers d'une exposition présentée au Mémorial de Schirmeck "Que s'est-il passé au camp de Tambov ? (1943-1945)".

 

Neuf panneaux de l'exposition du Mémorial de Schirmeck sont exposés aux Archives départementales de Saint-Julien-lès-Metz, neuf autres panneaux ont été créés pour évoquer plus spécifiquement les soldats mosellans.

 

 Les premiers de ceux que l’on a appelés les Malgré-Nous, jeunes gens d’Alsace et de Moselle incorporés dans l’armée allemande, ont été convoqués à partir d’octobre 1942. C’est l’aboutissement de toute une série de mesures visant à l’embrigadement de la population mosellane au service du Troisième Reich et le début d’un drame qui conduit de nombreux jeunes gens à combattre sous l’uniforme allemand.

 

L’exposition retrace le parcours de ces habitants, depuis les premières mesures d’endoctrinement avant "l’octroi" de la nationalité allemande et l’instauration de la conscription. Elle illustre par des photographies, des affiches, des documents d’archives et des objets les différents aspects de la guerre et ses suites : la captivité, la mort, le retour au pays et l’entretien de la mémoire de ces événements au sein d’associations militantes.

Des témoignages filmés sont diffusés en continu pendant l’exposition.

 

Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle a signé le 20 novembre 2011 une convention de partenariat avec l'Association pour la Conservation de la Mémoire de la Moselle (ASCOMEMO). Cette association a apporté son soutien matériel à l'exposition, en mettant notamment à disposition ses collections héritées d'anciens prisonniers de Tambov.

 

VERBATIM:
Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle :
"Nous sommes là dans une démarche conjointe, d'une part avec l'association ASCOMEMO dont on connaît la passion et l'engagement pour transmettre le flambeau de la mémoire pour qu'il n'y ait plus jamais cela, et d'autre part avec le Mémorial de Schirmeck. Je vais rencontrer prochainement les Présidents du Conseil Régional d'Alsace et des deux Conseils Généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin pour étudier une valorisation commune de Schirmeck et des sites patriotiques de la Moselle, car la France méconnaît l'histoire très particulière de l'Alsace et de la Moselle.
Les Mosellans ont changé quatre fois de nationalité en restant sur le même territoire. Et c'est dans le secteur de Gravelotte que l'on a préparé en 1870 le destin des Malgré-Nous. Beaucoup sont morts, non pas parce qu'ils étaient Français, mais parce qu'ils étaient Mosellans.
Des Alsaciens, des Mosellans et des Luxembourgeois sont morts à Tambov. Les Russes ont très bien compris notre histoire, votre histoire. C'est important de l'expliquer aux jeunes générations et cette exposition y contribue. Lorsque le musée de Gravelotte sera inauguré, il sera accompagné du Mur des Noms des Mosellans morts au combat depuis la guerre de 1870, avec à ce jour 27 000 noms. Les Malgré-Nous y auront bien sûr leur place. Il faut montrer tout ce qui s'est passé à la jeunesse, non pas dans un combat d'arrière-garde, mais pour éviter que l'histoire ne se répète, que cette bête immonde ne revienne. C'est un travail de mémoire. L'Histoire se raconte dans les livres, mais la mémoire se raconte dans nos âmes et dans nos coeurs.
La Moselle a souffert, la Moselle a combattu, la Moselle s'est relevée et il ne faut pas oublier que c'est à quelques kilomètres d'ici, à Scy-Chazelles, que Robert Schuman a commencé à bâtir l'Europe."

 


Côté pratique :

Du vendredi 23 novembre 2012 au 31 août 2013
Du lundi au vendredi de 8H30 à 16H45 et le samedi de 8H30 à 12H30.
Archives départementales de la Moselle, 1 allée du château à Saint-Julien-lès-Metz
Entrée libre, sans réservation

Possibilité de visite commentée sur rendez-vous

Renseignements : 03 87 78 05 00 et archives@cg57.fr
Un livre accompagne l'exposition (Éditions Libel de Lyon).

 C2.2.-ascomemo--76-.jpg

 

Document provenant des collections d'Ascomemo

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Archives, sur les traces du passé, #Expositions

Repost 0
Commenter cet article

Éditions Libel 22/11/2012 10:24

Moins connue que celle des incorporés de force alsaciens, l'histoire des Malgré-Nous mosellans s'écrit dans un ouvrage qui rassemble des contributions d'historiens et d'archivistes. Des documents
d'époque et des portraits nous rapprochent de ces 30 000 jeunes gens de Moselle
à la jeunesse sacrifiée...
Pour feuillez le livre "Malgré Eux dans l'armée allemande. L'incorporation de force des Mosellans, 1942-1945", c'est ici ! --> http://issuu.com/libel/docs/libel_malgre_eux_issuu
Pour le commander : http://www.editions-libel.fr/agence-maison-edition/Catalogue/Malgre-eux/flypage_new.tpl.html