Les Inattendus, festival des arts du cirque et de la rue les 6 et 7 août

Publié le 5 Août 1989

Le château de Malbrouck à Manderen, site du Conseil Général de la Moselle, créera à nouveau l'événement les samedi 6 et dimanche 7 août 2011 de 10 H à 19 H, avec le Festival des Inattendus.

 

La vision du château de Malbrouck émergeant des arbres est déjà inattendue en soi ... C'est la première qui s'offre au visiteur au détour d'un virage, sur la petite route entre Sierck-les-Bains et Manderen. La bâtisse du XVe siècle s'impose dans ce paysage rural avec ses quatre tours d'angle reliées par des courtines.

Depuis 13 ans, l'inattendu y est le leitmotiv, le temps d'un week-end très exceptionnel début août : le château de Malbrouck se transforme l'espace de deux jours en une immense scène. Ce cocon de pierre, classé Monument historique, abrite alors en son coeur un festival des arts du cirque et de la rue. C'est le Festival des Inattendus ... !

Rendez-vous est déjà pris par de nombreux adeptes pour les 6 et 7 août 2011. Calixte de Nigremont, en fidèle maître de cérémonie, invitera -parfois de façon imprévisible- le public à savourer les spectacles présentés dans la cour et autour du château. Les compagnies invitées ont déjà une belle notoriété, nationale ou internationale.

Le public découvrira cet été un mélange de styles, de techniques et d'esthétiques les plus diverses. Au programme : des acrobaties, beaucoup d'humour et de belles notes de musique. De spectateur, le public deviendra même acteur au travers des ateliers animés par le Cirk' Eole. Ce festival permet aussi de rencontrer de façon conviviale les artistes après les spectacles ...

Ne manquez pas l'occasion de ce moment festif pour découvrir ou visiter à nouveau la très belle exposition consacrée à l'oeuvre du photographe Robert Doisneau...

 

Calixte de Nigremont, "Homme du Monde"

Présentateur du festival

Qui est Calixte de Nigremont ? Calixte de Nigremont, le Prince des Aristocrates, est le maître de cérémonie que les cours européennes, les festivals branchés, les réunions mondaines et les comices agricoles s’arrachent. Aussi à l’aise pour présenter une très austère remise de médailles, un concert de hard-rock, une érudite émission de télévision ou un festival de rue, il mène le jeu avec une élégante espièglerie où fusent les mots d’esprit. Une répartie à toute épreuve, un sens aigü de l’étiquette et du protocole, une aisance à improviser en toutes circonstances et la manière pour mettre tous et chacun à l’aise sont les outils de cet artiste de la mondanité contemporaine… Calixte de Nigremont offre un spectacle d’improvisation quasi-totale, à lui tout seul !

 

CALIXTE DE NIGREMONT - 5 -

Calixte de Nigremont, "Homme du Monde"

Crédit photo : Jean-René Delinker

 

Si vous souhaitez rendre une visite impromptue à Calixte, c'est ici : www.nigremont.com

***

Le Concert de légumes de la compagnie "The Vegetable  Orchestra" (Autriche) 

Avec Berlakovich Jürgen, Gansterer Nikolaus, Gartmayer Susanna, Kaiser Barbara, Meinharter Matthias, Jörg Piringer, Reitermaier Ernst, Repey Richard, Schlögl Ingrid, Marie Steinauer, Troyer Ulrich, Wilhelm Tamara.
Unique en son genre, le Vegetable Orchestra -l'orchestre de légumes- joue sur des instruments fabriqués in situ à partir de légumes frais. 
L'utilisation de divers instruments de légumes raffinés crée un univers musical esthétique et sonore unique. Fondé en 1998 et basé à Vienne, cet ensemble curieux se produit aujourd'hui dans le monde entier en abattant les frontières entre tous les styles de musiques, du classique au contemporain, en passant par la fusion, le jazz ... Cet ensemble se laisse guider dans le choix des champs musicaux par les sons propres à leurs instruments particuliers.

Un concert du Vegetable Orchestra sollicite tous les sens et se termine traditionnellement par une soupe de légumes frais, mitonnée pendant le concert avec les légumes utilisés par les musiciens pour fabriquer leurs instruments. 

TheVegetableOrchestra2_creditZoefotografie.jpg

Le Concert de légumes de la compagnie "The Vegetable  Orchestra" (Autriche)

Crédit photo : Zoefotografie

 

 


 

 

***

 

"Western Spaghetti" de la compagnie 220 Vols (Haute-Garonne) 

Ce duo nous offrira un spectacle de cirque endiablé, avec guitare électrique et corde lisse.

220 Vols se nourrit d’images empruntées pour partie à plusieurs tendances ayant marqué l’iconographie rock’n roll -western, catch, tauromachie- et développe une ambiance sonore héritée d’Ennio Morricone, habitée de bruitages spaghettis : grincements de porte, roulement de barillet, sifflements du vent. La compagnie construit par images mentales les éléments du décor.

Ce spectacle est une recherche d’alliance et un jeu de confrontation entre les caractères des deux personnages, chacun ayant son mode d’expression -corde ou guitare- et évoluant dans un espace différent, pour basculer finalement dans l’univers de l’autre.

 Céline Berneron est vêtue de résilles et cuir, mélange de catch et de romantisme. Sous ses airs de fille de l’air gracile sur sa corde se cache une furie à la poigne d’homme…

Christophe Bouffartigue est ancré au sol. C’est un desperado, un chasseur de primes, cheveux gominés et structurés, il n’a peur de rien. Il assure et rien ne semble ébranler ce "rock". En apparence… 

Un duel électrique en forme de parade amoureuse, où chacun a la ferme intention de l’emporter sur l’autre en utilisant ses propres "armes" (corde lisse et guitare). Ce show aérien et musical présente un duo décalé aux allures de rock n’ roll. Entre accords et désaccords, des noeuds de corde, "pétages" de câbles -au sens propre comme au sens figuré- accompagnés d'enchaînements voluptueux ou d'envolées énergiques, des mélodies aux cris de guitare saturés, ils finiront par trouver la chute, s’envoyer en l’air, jusqu’à nous laisser suspendus dans leur intime fragilité… Entre séduction et rejet s’installe une relation complexe qui mène ces deux tensions à trouver leur accord. Mais pas de duel -ni d’histoire d’amour- sans victimes...

 

220vols01

 

"Western Spaghetti" de la compagnie 220 Vols (Haute-Garonne) 

 

 

 

***

"L'Or dur" de la compagnie "Le Ressort" (Haute-Garonne) 

La compagnie "Le Ressort" est composée de deux artistes comédiens circassiens : Héloïse Biseau et Nicolas Quételard.
"L'Or dur" a été créé en 2010. Guorsline et Gorska sont très fiers de vous présenter leur spectacle circassien comique. Ces deux personnages débarquent, comme chez eux, avec leur univers de poubelles. À leur manière un peu décalée, ils réalisent leurs exploits : magie à 50 centimes, surprises acrobatiques et dressage d'animaux improbables. Attention ! Ils sont susceptibles et hargneux mais ils aiment être admirés.

Le concept de "L'Or dur" permet de travailler sur un antagonisme : la beauté du sale, la propreté de l'insalubre. Son propos est de mettre sur un piédestal les ordures, les déchets du monde. Au pays des poubelles, le déchet est roi. Sur le même principe, les personnages apparaissent abîmés, déchirés, enfumés, lents, naïfs. Tout au long du spectacle se dévoilent leur classe, leur bravoure, leur perspicacité, leur charme et leur beauté bien à eux. Le spectacle a pour volonté de rendre leur humanité aux personnes reniées. Pour eux, la vie sans même en avoir conscience c'est de l'or dur.

 

Or-Dur-credit-Christophe-Trouilhet.jpeg

 

"L'Or dur" de la compagnie "Le Ressort" (Haute-Garonne)

Crédit photo : Christophe Trouilhet

 

 


 

 

***

 

"Contigo" de la compagnie O Ultimo Momento (Portugal et Haute-Garonne)

Ce spectacle acrobatique sur mât chinois devrait séduire le public ! Seul en scène, un gamin joue avec des objets : une chaise, une pierre, un bâton de pluie, et le mât. Ces objets incarnent chaque point de rencontres entre les deux artistes. De leurs différentes appréhensions du corps, de leurs liens communs aux choses, de ces espaces de mixité est né Contigo.

O Ultimo Momento est une compagnie de cirque franco-portugaise créée en 2004 par un duo : João Paulo Dos Santos, un artiste de cirque portugais, et Guillaume Dutrieux, un musicien français. Tous deux se sont rencontrés au Cheptel Aleïkoum, un collectif artistique né de la 15ème promotion du Centre National des Arts du Cirque.

Basée en France, la compagnie voyage à travers l'Europe et elle étend progressivement ses frontières au reste du Monde. O Ultimo Momento propose des spectacles principalement axés sur la discipline du mât chinois, la spécialité de João Paulo Dos Santos, mais elle s'ouvre également à d'autres agrès et champs artistiques.

Contigo -avec toi- est né de la rencontre entre deux artistes portugais : Rui Horta, chorégraphe, et João Paulo Dos Santos, acrobate au mât chinois. Ces deux individualités singulières engendrent une réelle fusion entre des univers différents qui se nourrissent l'un l'autre.

 

contigo-2-credit-pedro-dos-santos.JPG

 

"Contigo" de la compagnie O Ultimo Momento (Portugal et Haute-Garonne)

Crédit photo : Pedro Dos Santos

Vous trouverez une photo de la compagnie en cliquant ici  

      ***

"Le fruit" de la compagnie Flex (Meurthe-et-Moselle)

Attention, ouvrez grands les yeux, spectacle de clowns ... ! Francis se prépare. Champion apparaît. Les deux se retrouvent nez à nez ...

Quand le clown entre en scène, est-il complètement vierge des traces de l’homme qui l’habite ? De même, quand il retire son nez rouge, disparaît-il pour autant ? Après plus de vingt ans de scène, Francis Albiero pose ses valises et propose d'explorer cette limite troublante entre l'artiste et son clown.

"Je serais incapable de dire à quel moment mon personnage de Champion est né réellement. Ce que je sais, c’est qu’il a imperceptiblement acquis une autonomie telle qu’aujourd’hui, il m’arrive de parler avec lui. C’est en revenant d’une représentation d’Helmut et Champion, une nuit, seul dans ma voiture, alors que justement je m’entretenais avec lui, que s’est imposée à moi l’idée de mettre à nu cette relation schizophrénique entre moi et mon clown, et de laisser Champion dire ce qu’il pensait de Francis. Les répétitions allèrent au-delà de nos espérances au point qu’aujourd’hui, je suis chaque fois surpris par la dimension que prend, en public, ce solo pas vraiment seul.

Francis Albiero

 

flex-1-credit-cetrobo-et-claire-bury.jpg 

 

"Contigo" de la compagnie O Ultimo Momento (Portugal et Haute-Garonne)

Crédit photo : Cetrobo et Claire Bury

 

 


 

 

***

"La parade impériale du Kikiristan" de l'Impérial Kikiristan de Kigrad (Kikiristan)

Avez-vous déjà suivi un spectacle de Brass Band "audioactif " ? C'est ce que vous propose la compagnie Imperial Kikiristan.

Au Kikiristan, comme partout dans le monde, la fonction de la fanfare, c’est de célébrer mariages, funérailles, baptêmes, commémorations… or le temps des festivités a été aboli là bas. En réaction à cette sordide disparition des traditions enjouées, les membres de l’Imperial Kikiristan ont définitivement lié leur musique et leur folklore à de drôles de célébrations récurrentes, partout et pour tous. 

Mais que célèbrent-ils en fait ? L'inauguration d’une rue trop rarement fréquentée ? Le flirt d’un jeune couple ? La réhabilitation du sens interdit ? La circulation tellement bien organisée à leur goût ? Une sérénade au balcon d’une personne âgée ? Les premiers pas d’un enfant ou encore la première valse d’un chien… Pour la diaspora kikiristanaise, n’importe quelle manifestation du quotidien peut en soi devenir un évènement de la plus haute importance, un prétexte pour festoyer… Pour peut-être quelques minutes, le public le plus hétéroclite du monde sera confronté et interrogé par l’Imperial Kikiristan, à travers le regard que ce groupe porte sur les us et coutumes de nos concitoyens. Dès lors, seule l’improvisation se fera le liant d’un spectacle inattendu... 

La compagnie Imperial Kikiristan s’est formée en 2006 suite à plusieurs tournées à caractère social à travers l’Amérique du Sud, les Balkans et la Turquie. Cette compagnie adapte son propos à toutes les situations et à tous les publics. Elle assure en effet des représentations en prison, dans les hôpitaux, les écoles ou les camps de refugiés, autant que sur des scènes plus traditionnelles pour les concerts ou le spectacle en rue. Qu’une formule de fanfare soit un medium adapté -et prometteur- pour la compagnie lui est apparu comme une évidence...

Un constat s'est alors imposé grâce aux expériences passées : la nécessité de pouvoir mêler musique, mise en scène et adaptation à l’espace. Trois axes en sont nés : musique, improvisation et comédie, avec comme point commun un univers débridé -le pays imaginaire du Kikiristan- et un même langage artistique.

La compagnie Impérial Kikiristan regroupe six musiciens et un technicien. Les musiciens ont un parcours musical -CNR de Chalon sur Saône, CNR de Lyon, ENM de Villeurbanne...- et théâtral différent -école Lecoq, Hangar des Mines, divers stages...-, mais ils partagent un bagage commun de plus de 450 représentations : concerts, spectacles, interventions, rue, attentats sonores, projets pédagogiques...

 

kikiristan1.jpg

"La parade impériale du Kikiristan" de l'Impérial Kikiristan de Kigrad (Kikiristan)

Vidéo sur leur site internet

***


"OGM" par la compagnie La Chose Publique (Meuse)

Impossible de résister à ce spectacle musical déambulatoire !

La Chose Publique est née en juin 2004 de la volonté de Hocine Chabira (metteur en scène) et de Till Sujet (compositeur) de s'associer dans une nouvelle structure pour continuer et approfondir une démarche de création. Cette compagnie professionnelle utilise l'espace public comme espace non seulement de jeu, mais aussi d'enjeu. La notion d'identité sert de fond à son travail artistique. Elle travaille aussi de manière permanente sur les relations entre théâtre, musique et public. Elle utilise d'ailleurs la plupart du temps dans ses créations la parole des habitants qu'elle met en scène dans des univers sonores singuliers.

O.G.M. ou "Offre Généreuse de Mélodies"… Imaginez quatre personnages évoluant dans un monde parfait où l’eau ne manque pas, où les déchets sont tous recyclés, où l’argent est partagé, où les libertés sont préservées ! Espoir ou fantasme ? À travers des compositions rythmées et mélodiques, cet ensemble musical de rue cherche à révéler au public les travers d’une société d’excès. Une réflexion musicale, poétique et décalée sur notre société et l’avenir de notre planète délivrée avec beaucoup d’humour sur des mélodies créées pour un saxophone, un banjo, un trombone et un sousaphone.

Direction artistique, mise en scène : Hocine Chabira - Musiciens-comédiens : Till Sujet (saxophone), Thomas Genèvre (trombone), Benjamin Chapelier (banjo), Pierre Reboud (Sousaphone)                                

 

OGM-credit-Christopher-courtois.jpg

"OGM" Offre Généreuse de Mélodies par la compagnie La Chose Publique (Meuse)

Crédit photo : Christopher Courtois

Mettez-vous dans l'ambiance avec un extrait musical à écouter ici

***

 

Le Cirk'Eole (Moselle)

Cette école de cirque mosellane s'installera à l'entrée du château et proposera au public du festival des animations circassiennes, ainsi que des ateliers d'initiation aux arts du cirque.

 

Côté pratique :

Samedi 6 et dimanche 7 août 2011 de 10 H à 19 H

Château de Malbrouck à Manderen

 Tarifs :  plein tarif : 9 € - Tarif réduit : 8 € -  Pour les moins de 18 ans : 4 €

Tarif famille (2 adultes et 2 enfants) : 24 €

Renseignements téléphoniques : 03 87 35 03 87

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Château de Malbrouck

Repost 0
Commenter cet article