Le travail de Jean-Claude GOLVIN

Publié le 1 Avril 2010

Jean-Claude Golvin, architecte-urbaniste, directeur de recherche émérite au CNRS, participe à l'exposition "Pérégrinations dans l'Empire Romain", présentée du 5 juin au 31 octobre 2010 au Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim.

Dans le cadre de cette exposition, un film présentera Jean-Claude Golvin en train de dessiner au crayon, puis à l’encre et de peindre à l’aquarelle l’éblouissante villa Jovis de l’empereur Tibère à Capri.  Ses études et son expérience d’architecte, d’urbaniste et d’archéologue lui permettent de tirer profit de toute la documentation archéologique et historique disponible. Il dialogue longuement avec les archéologues responsables du site qu'il souhaite évoquer. Chaque proposition de restitution correspond de ce fait à un stade des connaissances. Elle est susceptible d’être modifiée si de nouvelles découvertes apparaissaient.

Jean-Claude Golvin commence par décider sous quel angle, à quelle hauteur, avec quel cadrage il va représenter le site, à quoi il va ressembler et quel message il souhaite délivrer. Ensuite, l'essentiel est pour lui de "souligner ce qui est signifiant et important … de sublimer le message en y mettant un peu d’âme, de sensibilité, de style personnel".


Grâce à Jean-Claude Golvin et à ces objets sélectionnés pour leur force suggestive, chacun d'entre nous est, comme après un vrai voyage, enrichi de connaissances et d’impressions nouvelles, de souvenirs inoubliables.
 
Bibliographie :

"L’Egypte restituée" publié en 3 volumes entre 1991 et 1997

"L’Antiquité retrouvée" en 2003 et "Rome antique retrouvée" paru en 2008.


Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Archéologie - Parc européen de Bliesbruck-Reinheim

Repost 0
Commenter cet article