Le réseau de lecture publique s'étoffe

Publié le 2 Avril 2010

Compétence transférée aux départements en 1986, le développement de la lecture publique dans les communes de moins de  20 000 habitants a fait l'objet depuis maintenant près de 20 ans d'une politique volontariste de la part du Conseil Général de la Moselle.

La lecture publique en Moselle, c’est aujourd’hui un réseau de 150  bibliothèques municipales, 700 bénévoles et des salariés qui animent l’ensemble du territoire mosellan. 
 
Dans le cadre du nouveau Schéma départemental des services de lecture publique voté par l'Assemblée en décembre 2008, ce réseau est  désormais structuré en 5 bassin de lecture organisés autour de quatre pôles départementaux de lecture publique -Metz, Nilvange, Bitche et Créhange - et d'un pôle associé, la médiathèque d'agglomération de Sarreguemines Confluences. Ce sont souvent des bénévoles qui assurent cette mission importante de service public en matière de lecture publique.

Les communes de Grostenquin, Longeville-lès-Metz, Rombas et la Communauté de Communes du Warndt souhaitent aujourd'hui intégrer ce réseau des bibliothèques de Moselle et bénéficier des services offerts dans le cadre de la nouvelle convention de développement de la lecture publique.

Conformément au schéma départemental, l'intégration dans ce réseau implique le respect de certaines conditions : heures d’ouverture au public d'un minimum de 6 heures , budget d’acquisition, gratuité aux "moins de 17 ans", formation des équipes des bibliothèques, participation aux actions culturelles de la Division de la Lecture Publique et des Bibliothèques  ("InsoLivres", "Lire en Fête... partout en Moselle" et le concours de lecture jeunesse "Lire... Elire en Moselle").

Le Département doit prochainement signer une convention avec ces structures.

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Autour des livres

Repost 0
Commenter cet article