Le Domaine de Lindre, un espace naturel protégé

Publié le 1 Janvier 2010

Grâce à l’exploitation extensive de l’étang, le Domaine de Lindre constitue l’un des plus riches espaces naturels protégés de l’ouest européen. Ses propriétaires successifs ont toujours su préserver son environnement. Le Conseil Général de la Moselle s’y attache depuis 1976.

 En 1988, l’enquête publique relative au classement d’une zone de 1 486 hectares en réserve naturelle n’a pas abouti. Les communes riveraines de l’étang de Lindre, notamment, n’étaient pas favorables à cette réglementation. L’absence d’une prescription contraignante n’a pas empêché la préservation du site : les divers acteurs concernés sont sensibilisés au thème de l’environnement et se sont mobilisés.

L’homme, par ses activités de production, assure l’entretien de cette étendue et sa naturelle : les étangs (pisciculture), les forêts (sylviculture), les prairies et les haies (agriculture). C’est ce qui fait la grande richesse de cet espace naturel. L’équilibre entre la production et le respect de l’environnement y est maintenu depuis plusieurs siècles. La gestion du Domaine de Lindre en fait aujourd’hui un lieu exemplaire pour la gestion durable des territoires : les hommes et leurs activités traditionnelles peuvent permettre de préserver des espaces ordinaires.

Les classements de l’étang de Lindre en zone RAMSAR, puis Natura 2000, témoignent de la grande valeur biologique de l’étang de Lindre. La diversité de ses écosystèmes et leur grande qualité ont déjà séduit plusieurs milliers de visiteurs.

 
248 espèces d’oiseaux recensées

 

 

L’étang de Lindre est un site d’intérêt international pour les ornithologues. La diversité des milieux présents sur le site, maillage subtil d’étangs, de forêts, de prairies et de champs en font une terre privilégiée pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs ou sédentaires. Il faut notamment souligner la richesse de l’avifaune des massifs forestiers et la présence de nombreuses espèces protégées ou inscrites à la “Directive Oiseaux”. La surface en eau permanente est propice à la fidélisa­tion de nombreuses espèces aquatiques. Cet atout est renforcé par l’importante surface des roselières et par le caractère relativement calme du site. Le Domaine de Lindre est une scène essentielle pour la reproduction de nombreuses espèces menacées : Cigogne blanche, Garrot à oeil d’or, Nette rousse, Balbuzard pêcheur, Rousserole turdoïde ...

 Quelques chiffres : 120 espèces nichent sur le site (140 espèces nichent en Lorraine) ; 31 d’entre elles sont inféodées aux roselières. Au total, 248 espèces différentes d’oiseaux ont été vues au moins une fois dans cette zone (300 espèces sont recensées en Lorraine).

 

 FF-107.jpg


Crédit photo : Frédéric FÈVE

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Domaine de Lindre

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article