La pisciculture du domaine de Lindre

Publié le 1 Janvier 2010

La vocation de l’étang de Lindre a toujours été la pisciculture extensive, pratiquée de façon traditionnelle avec des techniques héritées du Moyen-Âge. Depuis 2007, l’étang de Lindre est vidangé tous les deux ans. Le public, de plus en plus nombreux à chaque édition, observe le déroulement spectaculaire de la pêche au filet depuis la digue principale.

Le Domaine de Lindre est également un centre piscicole expérimental au service de la profession lorraine. Des expériences y sont menées, notamment dans le cadre de transfert de technologie entre la recherche fondamentale et les unités de production. Les expérimentations ont, entre autres, porté sur la mise au point des techniques d’élevage de la Perche et du Black Bass en milieu confiné à l’aide d’une alimentation inerte. Avec le Sandre, la Perche est l’un des meilleurs poissons d’eau douce.

Le Conseil Général de la Moselle a d’ailleurs réaffirmé cette vocation en signant une convention avec l’Université de Nancy − (Laboratoire de Biologie Appliquée du Musée de Zoologie) − et une autre convention avec l’Université de Metz. Des études sur le milieu de production et le fonctionnement de l’écosystème que constitue l’étang de Lindre sont par ailleurs menées depuis 1997.

Les espèces produites au Domaine de Lindre sont les espèces classiques des étangs − (carpe, brochet, perche, blancs, tanche, anguille, sandre, écrevisse) −. La production piscicole annuelle moyenne du domaine s’élève à 80 tonnes. Traditionnellement, le Domaine de Lindre vend l’essentiel de son poisson, pour le repeuplement des cours d’eau et des étangs dans le cadre de la pêche de loisirs. Ses clients proviennent de Lorraine et d’Alsace, mais aussi de la région parisienne et de la région Cen­tre (Sologne et Brenne), du Territoire de Belfort, des Dombes et du Bénélux.

Depuis l’automne 1999, le Domaine de Lindre propose également du poisson de consommation lors du marché aux poissons organisé le 3e week-end de novembre. Pour la première fois, un marché de vente de poissons de consommation est organisé cette année, du 29 mars au 1er avril 2010.

Le laboratoire (écloserie) produit des alevins à vésicules résorbées de février à juin, qui sont vendus ou alevinés, et cela à partir de géniteurs domestiques de la pisciculture ou de poissons pêchés dans les étangs. En été, la pisciculture utilise les réservoirs disponibles pour produire des fingerlings de carnassiers (brochet, sandre...) âgés alors de quatre à cinq semaines. Ceux-ci sont ensuite vendus ou alevinés sur place.

 

 

 

 

 

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Domaine de Lindre

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article