"L’Homme de fer" de Sandor Kiss

Publié le 11 Mai 2010

Le Conseil Général de la Moselle a récemment implanté sur le site de la Maison de Robert Schuman, à Scy-Chazelles, une statue de l’artiste Sandor Kiss. "L’Homme de fer" s'élève désormais à proximité de l’extension muséographique de la Maison Robert Schuman. Du haut de ses 2,10 mètres, cette œuvre d’art surplombe l’espace du jardin et ses spectateurs. Elle a été inaugurée le 10 mai 2010.

Acquise et entrée dans les collections de l’artothèque départementale en 2008, la statue L’Homme de Fer prend tout son sens dans le cadre de la Maison Robert Schuman. Elle symbolise à la fois le père de l’Europe, à travers sa stature altière et solide, mais également la paix, en associant à Robert Schuman, "’Homme de fer", le souvenir de l’organisation qu’il a portée si haut : la CECA.

Robert Schuman annonçait lors de son discours du 9 mai 1950 - devenu "journée de l’Europe", la création de la CECA comme étant un moyen d'empêcher une nouvelle guerre entre la France et l'Allemagne. Il déclara que son but était de rendre la guerre "non seulement impensable mais aussi matériellement impossible". La statue de Sandor Kiss fait ainsi écho de manière métaphorique à l’Homme d’Etat et au père de l’Europe.

 
L’artiste


Sandor Kiss quitte son pays, la Hongrie, en 1957 et s'installe à Strasbourg. Issu de l'École des Arts décoratifs, il choisi à partir de 1964, de travailler à Nancy dans des cabinets d'architecture, de décoration, de décors de théâtre, d’agencement, de peinture, de sculpture et de ferronnerie d'art. C’est en 1979 qu’il ouvre sa propre galerie pour présenter ses œuvres.

L’artiste travaille souvent pour les collectivités et dans l’espace public. Il a réalisé beaucoup de pièces monumentales, des fontaines, des portails, dont celui de la bibliothèque municipale de Sarrebourg. Il a été régulièrement sollicité pour des créations d’œuvres dans le cadre de la commande publique liée au "1% artistique". Mais il s’exprime aussi dans les sculptures de plus petit format ou dans la conception et la réalisation de mobilier sur mesure pour les particuliers. C’est un plasticien qui maîtrise les techniques les plus diverses.


 
Quelques distinctions



- 2007 : Chevalier des Arts et des Lettres.
- 2001 : Prix artistique Henry Galilée de l’Académie de Stanislas
- 1981 à 1992 : Il reçoit chaque année la distinction Paul Harris Fellow.
- 1983 : Prix du meilleur sculpteur d’Alsace-Lorraine, invité d’honneur Salvador Dali, Fondation Paul Ricard, Strasbourg, Médaille d’or du Grand Prix International de la jeune peinture et sculpture à Metz, Prix artistique de l’Académie nationale de Metz. Invité de séance, Monsieur le professeur Jean Bernard de l’Académie française.

 

394F3584.jpg

Photo : Jean-Claude KANNY - CDT Moselle

 

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Maison de Robert Schuman

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article