L’Alsace et la Lorraine, hommage à Gambetta

Publié le 5 Avril 2010

En 2001, le Centre des monuments nationaux a déposé au Département de la Moselle un groupe sculpté en plâtre de Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904). Il est intitulé "L’Alsace et la Lorraine, hommage à Gambetta".  À terme, ces sculptures devraient être présentées dans le futur Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion à Gravelotte.

Ce groupe sculpté en plâtre est actuellement présenté aux Archives départementales de la Moselle à Saint-Julien-lès-Metz. Ce groupe sculpté est la maquette demi-grandeur de l’œuvre réalisée par Bartholdi pour le monument dédié à Léon Gambetta, situé près de sa maison des Jardies à Sèvres.

Léon Gambetta (1838-1882) apparaît comme l’un des principaux opposants au Second Empire. D’octobre 1870 à février 1871, il a incarné la résistance à l’invasion prussienne dans le cadre du gouvernement de Défense nationale dont il a été l’animateur infatigable. A la tête des républicains après juillet 1871, il a tout fait pour consolider le régime. On peut donc le considérer comme l’un des fondateurs de la IIIème République.

En 1885, une souscription a été lancée par des Alsaciens et des Lorrains pour la mise en place d’un grand monument célébrant ce héros de la République. Il était question à un moment donné de choisir un site près de la gare de l’Est. C'est finalement un terrain jouxtant la maison de Gambetta, la maison des Jardies à Sèvres, qui sera retenu en 1889. Le monument a été inauguré le 8 novembre 1891. Au pied d’une monumentale sculpture de Gambetta se trouvent les traditionnelles figures de l’Alsace et de la Lorraine, éplorées.

Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904), né à Colmar, est déjà un sculpteur reconnu sous le Second Empire. Lors de la Guerre de 1870, son patriotisme fervent le conduit à s’engager dans le conflit et il devient aide de camp de Garibaldi. L’annexion de l’Alsace après la guerre le touche beaucoup et il réalisera de nombreux monuments patriotiques. Il est particulièrement connu pour la statue de la Liberté à New-York qu’il réalisa avec la collaboration de Gustave Eiffel et de Viollet-le-Duc.
 

L’Alsace de Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904)
Sculpture en plâtre à demi-grandeur de l’œuvre réalisée par Bartholdi pour le monument à Gambetta, vers 1890 ; H. : 93 ; L. : 101 ; Pr. 54 cm.

La Lorraine de Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904)
Sculpture en plâtre à demi-grandeur de l’œuvre réalisée par Bartholdi pour le monument à Gambetta, vers 1890 ; H. : 108 ; L. : 104 ; Pr. 53 cm.

Autel avec flamme de Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904)
Sculpture en plâtre à demi-grandeur de l’œuvre réalisée par Bartholdi pour le monument à Gambetta, vers 1890 ; H. : 86 ; L. : 57 ; Pr. 43 cm.














Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Musée départemental de la Guerre de 1870

Repost 0
Commenter cet article