"Ils n’ont pas fait que des hymnes" le 3 juin chez Robert Schuman

Publié le 3 Juin 1992

CONCERT - CONFÉRENCE

 

Le Conseil Général de la Moselle vous convie à un concert-conférence le dimanche 3 juin 2012 à la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles.

Certains compositeurs ne sont connus que pour avoir créé une mélodie ou des paroles ayant contribué à la gloire de leur pays. On oublie souvent que Rouget de Lisle n’a pas écrit que "La Marseillaise", or il est également l’auteur d’une cinquantaine d’autres mélodies, source d’inspiration au moment de la rédaction de ce qui est aujourd’hui l’hymne national français.


Lors de ce concert-conférence, Gilbert Rose fera découvrir au public les œuvres méconnues des compositeurs d’hymnes. Ce rendez-vous sera une occasion d’évoquer des mélodies provenant des différentes régions d’Europe. Gilbert Rose évoquera dans une première partie les hymnes anciens, dont les auteurs ne sont pas toujours identifiés. Puis il abordera les hymnes occasionnels écrits spécifiquement, dans une circonstance bien précise. Il évoquera également les hymnes issus d’un folklore réel ou reconstitué. Il terminera sa présentation par les hymnes écrits par des compositeurs savants, renommés ou oubliés.


Trois interventions musicales ponctueront sa présentation, avec des mélodies de Rouget de Lisle, des airs folkloriques de Karlis Baumanis (Lettonie) et des mélodies de Dobri Hristov (Bulgarie). La partie musicale sera assurée par le  le Salon de Musique.

 

Cet ensemble musical crée en 2006 possède un répertoire de musique de chambre allant des grands classiques aux œuvres méconnues du grand public. Il a été fondé par Philippe Baudry, violoncelle solo de l’Orchestre national de Lorraine, Philippe Villafranca, violon solo à l’Orchestre de Chambre de Genève  et Loïc Schneider, flûte solo à l’Orchestre de Suisse romande. L’ensemble accueille régulièrement des musiciens, pianistes ou violonistes, le temps d’un concert.


Côté pratique :

Dimanche 3 juin 2012 de 16h à 17h20
Maison de Robert Schuman, 8-12 rue Robert Schuman à Scy-Chazelles
Entrée libre, dans la limite des places disponibles
Renseignements téléphoniques : 03 87 35 01 40
Sans réservation

 

 

  Ill.3.JPG

 

François Joseph dit Aimé de LEMUD

Beethoven, assis devant son piano sur lequel il vient de tomber assoupi,

voit en rêve l'apothéose de ses compositions

1863, Musées de la Cour d’Or (Metz)

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Maison de Robert Schuman

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article