Fées d'hiver, festival autour des cinq sens (dès le 24/11)

Publié le 24 Novembre 1990

Le Conseil Général de la Moselle vous présente, au château de Malbrouck à Manderen, le festival "Fées d'hiver" du mercredi 24 novembre au dimanche 12 décembre 2010. Ce tout nouveau festival est sans supplément de prix au tarif d'entrée habituel du château.

 

Un festival tout nouveau.

Cinq sens utilisés comme fil rouge.

Un patchwork coloré fait de contes, d'ateliers, de spectacles vivants…

 

Les "Fées d'hiver" prendront possession du château de Malbrouck à partir du mercredi 24 novembre et jusqu’au dimanche 12 décembre 2010, avec l’étroite complicité d'artistes locaux et nationaux.

Tout au long de l'année, le château de Malbrouck organise des festivals. Après le "Printemps des Pitchounes" (festival de marionnettes et de formes animées à Pâques), les "Inattendus" (festival des arts du cirque et de la rue, début août) et "Les contes d'automne" (festival de théâtre, fin octobre), bienvenue aux "Fées d'hiver", un festival axé à la fois sur les arts plastiques, la vidéo et le son.

Cette année, la découverte des cinq sens est la thématique retenue pour le festival, les fêtes étant l'occasion de les expérimenter. 


Les spectacles



"Cette immense intimité" par la Cie Retouramont

 (Réservation conseillée)

À découvrir les dimanches 28 novembre, et 5 et 12 décembre 2010 à 15h30 et 17h (durée : 30 minutes)

Un intitulé de spectacle qui, d'entrée de jeu, interpelle. Un intitulé correspondant de surcroît parfaitement à la situation. La compagnie parisienne est en effet une habituée des lieux ; le Château de Malbrouck affectionne tout particulièrement le travail du chorégraphe, Fabrice Guillot, et son écriture si singulière. Mais c'est la première fois que Retouramont s'installe à l'intérieur de ce monument historique, plus précisément dans l'auditorium du château.

 

Le chorégraphe, au passé de grimpeur de haut niveau, aime les sensations fortes de la verticalité. Ses créations sont toujours vertigineuses et empreintes d'une grande sensibilité. "Cette immense intimité" est l'une de ses toutes dernières créations. Il a accepté de la dévoiler dans le cadre du Festival "Fées d'hiver" aux visiteurs du château.

Le spectacle, plus intimiste mais non moins spectaculaire, met en scène une danseuse, Olivia Cubero, et un mur habillé d'images, modifiées en temps réel. La danseuse va plus loin que sa main. En suspension, attachée à un fil élastique, tantôt sur place, tantôt à la verticale, son corps va interroger l'espace. La danse devient un prétexte à la continuité, au débordement, à l'agrandissement. Un dispositif technique rend ses perceptions immenses : sa vision, son oreille, mais aussi sa mémoire envahissent l'espace de danse. Les images projetées sont comme des représentations de sa pensée...

À l'issue de chaque représentation, une rencontre avec les artistes sera organisée.

 Bonus

Le spectacle de la Cie Retouramont n'étant visible que les trois premiers dimanches du festival et à des horaires bien précis, le Château de Malbrouck proposera une installation vidéo dans l'enceinte du château. Ce montage vidéo reprendra les plus jolies créations de la compagnie. Réalisé par Fabrice Guillot, il tournera en boucle et en continu pendant toute la durée du festival. Pour les visiteurs, ce sera l'occasion de découvrir ou de redécouvrir le travail du chorégraphe et de ses artistes.

Tous les jours sauf le dimanche et en accès libre

 

Retouramont1

Photo de la Cie / Crédit photo : Puce Muse


 

"Le Cabaret Renaissance" par l'ensemble Enthéos

(Réservation conseillée)

La compagnie nancéienne vous embarquera dans un voyage dans la Lorraine du XVIème siècle, fait de gourmandises sonores, parfumées et bien sûr gustatives.

 
À découvrir le samedi 27 novembre et le dimanche 28 novembre 2010 à 14h30 et 16h30 (durée : 50 minutes)

 
Platon a développé une pensée sur l'enthousiasme (enthéos). Selon lui, l'enthousiasme serait une force et pousserait l'Homme à découvrir, créer et partager. L'enthéos est aussi à l'origine du foisonnement intellectuel de la Renaissance. C'est de là que vient le nom de l'Ensemble Enthéos.

 

Sur scène, ils sont chanteurs et musiciens, la soprano côtoie le luth tandis que la viole de gambe taquine le ténor. Leurs concerts sont surprenants et instructifs, l'ensemble Enthéos a aussi des visées pédagogiques. Outre les ateliers et les rencontres qu'il leur arrive d'organiser, les membres de l'ensemble souhaitent d'abord replacer les œuvres interprétées dans un contexte artistique et historique.

L'ensemble Enthéos joue des œuvres phares du répertoire Renaissance. Il prend également plaisir à faire découvrir des morceaux plus rares et moins connus du grand public. Ainsi, ils embarquent leurs spectateurs dans un voyage à travers le temps, sur des musiques nées du mécénat des grandes familles de Lorraine et des autres cours européennes.

Quant au "Cabaret Renaissance", si l'anachronisme est assumé, la volonté l'est tout autant : il s'agit véritablement de plonger le spectateur dans une ambiance, en plein cœur du XVIème siècle. Imaginez-vous à table dans une taverne, un homme s'y meurt de douleur parce que la femme qu'il aime l'a quitté. Pour le consoler, pas d'autre solution que de festoyer pour oublier.

L'ensemble interprète une série de chansons d’amour, à boire et à manger, ponctuées de textes et de surprises gastronomiques lorraines.

À l'issue de chaque représentation, une rencontre avec les artistes sera organisée.

 

entheos.JPG

 

Photo de l’ensemble / Crédit photo Maïa Taïeb


"La caravane ensorcelée" par "La pellicule ensorcelée"
 

(Réservation conseillée)

 La compagnie vient depuis Charleville-Mézières vous présenter une version cinématographique des cinq sens. 
À découvrir le samedi 4 décembre et le dimanche 5 décembre 2010, en continu de 10h à 18h (la séance dure 25 minutes)
Attention, capacité d'accueil limitée à 15 personnes par séance.

 

Du cinéma itinérant, l'idée n'est pas nouvelle... Mais installer une salle de projection dans une petite caravane, sortie tout droit des bandes dessinées de Tintin, tout de suite le projet gagne en originalité.

La pellicule ensorcelée est une association qui a fait de la diffusion de courts-métrages, dans les campagnes, les quartiers, et plus globalement tous les endroits éloignés des salles de cinéma, son fer de lance. Du cinéma là où il n'y en a jamais, voilà résumée la philosophie de l'association qui déroule pellicules et bobines dans les lieux les plus impromptus...

Alors pourquoi pas au Château de Malbrouck dans le cadre du festival "Fées d'hiver" ? L’idée est de surprendre les gens, de les emmener jusqu'au 7e Art. La caravane fantasque crée tout de suite une intimité, elle dédramatise d'entrée de jeu le lien que le spectateur peut avoir avec le cinéma d’art et d’essai.

Les courts-métrages proposés feront tous référence aux cinq sens.

Capacité d’accueil limitée à 15 personnes par séance

À l'issue de chaque représentation, une rencontre avec les artistes sera organisée.



Les ateliers



Le samedi 11 décembre et le dimanche 12 décembre 2010, des ateliers sont programmés en continu de 14h à 18h.

Claire Pelosato est graphiste de formation, d’ailleurs l’un de ses dessins habille la courtine sud du château de Malbrouck. Claire est aussi à l’origine d’une maison d’édition pour la jeunesse, les "Éditions du minibus".

Accompagnée de Zohra Brahim, une autre dessinatrice, les deux jeunes femmes proposent une animation autour de Hansel et Gretel. Le conte séduit, depuis des générations, les plus jeunes, c’est donc un excellent support de travail et d’éveil. Un personnage assure en parallèle la narration théâtrale de contes.

Les enfants fabriquent des marionnettes. Les dessinatrices leur mettent à disposition des modèles à colorier, mais aussi à compléter selon leur imagination, en respectant le thème et avec, si possible, une pointe d’originalité.

Artistes et enfants de plus de six ans fabriquent la maison de Hansel et Gretel, maison de papier dans laquelle les bambins peuvent manipuler les deux marionnettes qu’ils ont préalablement confectionnées.

Atelier sans réservation, mais dans la limite des places disponibles. Pour tous les âges

Durée : 30 minutes

 

justif-illus-bache-I-N.JPG

Crédit photo : Claire Pelosato

 

Les animations

 

"Les cinq sens du petit bonhomme de pain d'épices"

Les enfants devront faire appel à l'ensemble de leurs sens pour réaliser des décorations de Noël à partir de la silhouette du petit bonhomme de pain d'épices, au coeur de nos traditions de l'Est de la France.
Le mercredi 24 novembre, le samedi 27 novembre et le dimanche 28 novembre 2010 de 14h à 16h30.
Le mercredi 1er décembre, le samedi 4 décembre et le dimanche 5 décembre 2010 de 14h à 16h30.
Le mercredi 8 décembre, le samedi 11 décembre et le dimanche 12 décembre 2010 de 14h à 16h30.

 
"Les contes dans tous les sens"

Des contes de Grimm et d'Andersen mais aussi des contes africains et du Maghreb seront diffusés, en continu, en français et en allemand, dans tout le château. Les cinq sens seront le fil rouge de ces différents contes. Tout le long du parcours de visite du château, les visiteurs sont bercés par cette féerie ...
Cette animation est proposée tous les jours du festival "Fées d'hiver", en continu.

 

pain d'épices-1

Crédit photo : Yann Barraud

 

Côté pratique

La première édition du festival "Fées d'hiver" aura lieu du mercredi 24 novembre au dimanche 12 décembre 2010. Ce festival "autour des 5 sens" se tient au Château de Malbrouck dans le petit village de Manderen (Moselle)

Tél : 03 87 35 03 87 

malbrouck@cg57.fr

www.chateau-malbrouck.com

 

Les tarifs :

plein tarif : 7 €

tarif réduit : 5 €

gratuit pour les moins de 16 ans

tarif famille (2 adultes + enfants de moins de 16 ans) : 12 €

 

Les spectacles : réservation conseillée

Les ateliers et la projection vidéo : accès libre

L’animation par Claire Pelosato : accès libre mais dans la limite des places disponibles


 

 
fées d'hiver affiche
 


 

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Festivals

Repost 0
Commenter cet article