Entrée libre au Musée Georges de la Tour (17 et 18/09)

Publié le 17 Septembre 1991

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 2011 -

 

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, le Conseil Général de la Moselle a exceptionnellement programmé les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2011 une entrée libre du Musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille.

Pendant ces deux jours, l'entrée sera gratuite pour tous les visiteurs et les œuvres des collections permanentes seront commentées en continu.

 

Le Musée départemental Georges de la Tour a ouvert ses portes place Jeanne d'Arc à Vic-sur-Seille le 14 juin 2003. Ses collections se sont depuis enrichies d'acquisitions en lien avec ses collections premières, issues d'une donation importante. Cette nouvelle mise en valeur permettra de redécouvrir le musée ainsi que le travail qui y est mené en matière d'histoire de l'art depuis une dizaine d'années.

 Au coeur de ses collections figurent le “Saint Jean-Baptiste dans le Désert” de Georges de La Tour, et “Profil de femme”, du maître lorrain.

Georges de La Tour, le plus important peintre lorrain du XVIIe siècle, est en effet né à Vic-sur-Seille, bastion du catholicisme et capitale administrative de l'Évêché de Metz. Issu d'une famille de boulangers liée à la petite bourgeoisie locale, il y est baptisé le 14 mars 1593.
 
Compte tenu du bâtiment et de la nature des collections accueillies, les architectes ont choisi de reconstituer l’esprit et les volumes d’un cabinet de collectionneur. Au total, 960 m2 sont dévolus à l’exposition des oeuvres.

Côté pratique :

Journées européennes du patrimoine

Samedi 17 septembre et dimanche 18 septembre 2011 de 9 H 30 à 12 H et de 13 H 30 à 18 H

Musée départemental Georges de La Tour, Place Jeanne d’Arc, à Vic-sur-Seille
Entrée libre, sans réservation
Renseignements téléphoniques : 03 87 78 05 30

 

 

ST-JEAN-BAPTISTE-1.jpg

 

Visuel : Saint Jean-Baptiste dans le désert © Studio Doncourt

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article