E-Mission Sonore le 10 août à Grosbliederstroff

Publié le 10 Août 1992

- LA SARRE A CONTES 2012 : 10ÈME ANNIVERSAIRE ! -


 

 

Dans le cadre de La Sarre à Contes 2012, "E-Mission Sonore" de la compagnie Bal’Us’Trad sera joué Vendredi 10 août 2012 à Grosbliederstroff ... Ce spectacle sera suivi par un concert de la même compagnie.


Cinq musiciens manipulateurs, clowns, créateurs de sons, mêlent humour et musiques. C’est avec beaucoup de finesse que les artistes mélangent "musiques savantes" et humour décalé.

 

Le public est à la fois balancé dans ses souvenirs personnels, dans l’univers des sons inconnus, dans des ambiances uniques, le son venant de plusieurs lieux dans la salle. Une entrée en tuyaux, une savoureuse dégustation, les fonds marins, un plagiste sous le soleil, une invasion de moustiques, une course de F1, une usine en plein fracas, l’espace…

 

Né en 2001 en duo, Bal’us’Trad est devenu un collectif de près de 20 musiciens qui, selon les événements, se réunissent et répandent leur musique en Europe : France, Italie, Allemagne, Espagne, Irlande, Suisse, Ecosse... Le collectif Bal’us’trad a fêté ses 10 ans en été 2011 lors de «Bal’us’trad en ballade», une balade à pied sur la route du vin d’Alsace où était donné un cabaret dans plusieurs villages pendant 20 jours.

 Depuis, Bal’us’trad a enfanté plusieurs formules dont les Bal Folk, "En passant par la montagne", "E-missions sonores" , un duo de musique médiévale, de la musique irlandaise ...

 

photo-1.JPG

 

"E-Mission Sonore" de la compagnie Bal’Us’Trad

 

 

 

 

EN MUSIQUE AVEC BAL'US'TRAD
Sur des airs gais et fraternels, cette formation de musiciens chevronnés fait voyager son public, des Vosges jusqu’à la Suède !...

 

Balustrad---Concert-de-2e-partie-C.jpg



Côté pratique :

Vendredi 10 août 2012 à 21h
Grosbliederstroff, dans la salle polyvalente
Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Sans réservation
Renseignements : 03 87 62 94 14



Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #La Sarre à contes

Repost 0
Commenter cet article