Chemin du baroque : concert à Marsal (04/07)

Publié le 4 Juillet 1990

Le Musée départemental du Sel, site du Conseil Général de la Moselle, vous ouvre ses portes le Dimanche 4 Juillet 2010 à 18 H pour un concert exceptionnel, celui de l’âge d’or de la musique baroque italienne autour de Claudio Monteverdi. Cette soirée est organisée en partenariat avec le Couvent de Saint-Ulrich, Centre International des Chemins du Baroque.


En résidence en Moselle, la fine fleur des jeunes musiciens d’Amérique Latine nous fait découvrir une époque qui, autour de l’immense figure du compositeur Claudio Monteverdi, fut incontestablement l’âge d’or de la musique sacrée vocale et instrumentale. L’influence en fut telle que, franchissant les océans, cette esthétique resplendissante allait également et durablement marquer nombre des œuvres composées ensuite au Nouveau Monde.



La Capilla Panamericana



C’est à l’occasion d’un mémorable concert donné en l’église d’Andahuaylillas au Pérou, en octobre 2008, que naquit "la Capilla Panamericana" ; c'est un ensemble composé de jeunes musiciens venus de divers pays d’Amérique Latine autour d’un projet artistique commun proposé par le Centre International des Chemins du Baroque.


Les membres viennent d’Équateur ou de Colombie, d’Argentine, du Paraguay et du Pérou, du Chili et de Cuba. Ils se réunissent à deux reprises chaque année, d’une part dans l'un pays d’Amérique Latine (au Chili et au Pérou de 2008 à 2010 et sans doute en Colombie en 2011), d’autre part en France lors d’une résidence d’été organisée dans le cadre du Festival International de musique de Sarrebourg.


Ce qui constitue l’aspect le plus novateur de cette initiative est sans aucun doute d’avoir réussi à doter l’Amérique Latine d’un ensemble musical dépassant les frontières des États et donnant à ses membres l’habitude de mettre en commun leurs talents. Mais "la Capilla Panamericana" n’est pas que cela. Elle est la résultante d’un remarquable projet pédagogique qui permet à des jeunes musiciens de toutes provenances et origines sociales de se perfectionner, d’apprendre leur métier, même s’ils ne peuvent bénéficier des enseignements très coûteux dispensés dans les grandes institutions européennes spécialisées dans le domaine des musiques anciennes.


On retrouve ici la préoccupation majeure d’égalité culturelle appliquée à la musique, telle qu’elle est pratiquée dans les ateliers de formation du "Conservatoire Itinérant" mis en place par les "Chemins du Baroque".



Le programme



"Intrada et gaillarde" (Battalla) Samuel Scheidt (1587 – 1654)
"Fugge il verno" Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
"La Cetra", sonata prima à 4 violons Giovanni Legrenzi (1626 – 1690)
"La Königsberga" à 3 violoncelles Adam Jarzebski (1590 – 1648)
Pastoreta Ichepe flauta Anonyme (XVIIIème siècle)
"Introduxit me Rex" Giovanni Palestrina (diminutions de Bassano)
Sonata a 3 (en écho)    Biagio Marini (1594 – 1663)
"Tanto di piache"    Girolamo Dalla Casa ( ? – 1601)
"Zefiro torna" (madrigal)    Claudio Monteverdi
Batalla Andrea Falconiero (1585 – 1656)


Côté pratique :
Dimanche 4 juillet à 18 H

"La Capilla Panamericana à Marsal"
Billetterie : Musée départemental du Sel, Porte de France, Marsal
Concert à la Collégiale Saint-Léger de Marsal
Tarifs : 8 € plein tarif, 4 € tarif réduit
Réservation obligatoire
Renseignement : 03 87 35 01 50

 

CAPILLA-PANAMERICANA.JPG


Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Musique classique

Repost 0
Commenter cet article