Visites guidées des Jardins Fruitiers en septembre

Publié le 6 Septembre 1994

- SORTIE EN FAMILLE -

Le Conseil Général de la Moselle a programmé en septembre des visites guidées des Jardins fruitiers de Laquenexy. Rendez-vous les samedis 6, 13 et 27 septembre 2014, sans réservation.

Si vous voulez tout savoir sur les Jardins Fruitiers de Laquenexy, les plantes étonnantes qu’ils abritent et quelques astuces de jardinier, c’est la visite à suivre !


L’histoire du site est une bonne entrée en matière ! Puis, dans le labyrinthe des formes fruitières, le visiteur découvrira que certaines formes viennent du Moyen-âge. Dans le jardin des sens, il est facile de passer à côté de l’arbre caramel ; celui-ci sent le caramel lorsqu’il perd ses feuilles en automne… Avez-vous déjà remarqué le Poncirus trifoliata, l'un des rares agrumes à résister dans nos régions, jusqu’à -25°C. Il est particulièrement épineux et son fruit, bien que comestible, est plein de pépins…


Pourquoi plante-t-on de la ciboulette au milieu des fraisiers ? Pourquoi faut-il toujours avoir des fleurs dans un potager ? Qu’est-ce qu’un amélanchier ? Les pétales d’hémérocalles se mangent-elles ? Existe-t-il une plante au goût d’huître ? Ces questions trouveront une réponse dans le cadre de la visite guidée…


Un petit conseil : prévoyez des vêtements et des chaussures adaptés aux conditions climatiques.

Côté pratique :
Samedis 6, 13 et 27 septembre 2014 à 15h
Les Jardins Fruitiers de Laquenexy, 4 rue Bourger et Perrin, à Laquenexy
Tarifs : 3 € / personne en plus du droit d’entrée, 40 € pour les groupes de plus de 14 personnes.
Renseignements : 03 87 35 01 00
Sans réservation, sauf pour les groupes

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

L'arbre caramel cercidiphyllum japonicum - Crédits Conseil Général de la Moselle

L'arbre caramel cercidiphyllum japonicum - Crédits Conseil Général de la Moselle

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Jardins Fruitiers de Laquenexy

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article