Hommage à Gouvy de la Quintette Denis Clavier à Thionville le 19 Novembre

Publié le 19 Novembre 1993

- Festival départemental "Théodore Gouvy et son Temps"-

Le Conseil général de la Moselle, Moselle Arts Vivants, l’Institut Théodore Gouvy et le Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française – Venise se sont associés afin de valoriser l’œuvre du compositeur mosellan Théodore Gouvy. En 2013 et 2014, diverses initiatives dont le festival départemental "Théodore Gouvy et son temps" le mettent à l'honneur.

Le prochain rendez-vous mettra à l'honneur la Quintette Denis Clavier le mardi 19 novembre 2013 à Thionville. Cette quintette est composée de Denis Clavier et David Mancinelli au violon, Florian Wallez à l'alto, et Claire Breteau et Hervé Renault au violoncelle.

Elle interprètera la quintette à 2 violoncelles de Franz Schubert et la quintette n° 5 en la mineur de Théodore Gouvy. Le projet présenté par le Quintette Denis Clavier consistera à associer ces deux œuvres en concert. Parmi toutes les œuvres de musique de chambre composées par Théodore Gouvy, le Quintette à 2 violoncelles n° 5 mérite d’être reconnu comme l’un des chefs d’œuvre d’un genre immortalisé par Franz Schubert.

"Théodore Gouvy (1819-1898) fut subjugué, en 1841, par l’audition d’une symphonie de Reber, aux Concerts du Conservatoire, à Paris où il étudiait alors le Droit. Cela décida de sa carrière de musicien ou, pour mieux dire, de compositeur, épris de « musique pure », c’est-àdire de tout ce qui n’était ni musique lyrique ni musique « descriptive ». Féru des maîtres du passé et fort cultivé, dans le sens le plus complet du terme, il étudia avec soin les oeuvres de J.S. Bach, de Haydn et Mozart, de Beethoven, de Schubert et Schumann — il fût en relation personnelle avec Clara Schumann — de Mendelssohn et Brahms. C’est encore dire qu’il cultiva toute sa vie, avec un soin tout particulier, la musique de chambre sous toutes ses formes, avec une prédilection pour le quatuor à cordes (le genre-roi au 19ème siècle) et le quintette à cordes qui n’en est qu’une forme élargie. Son catalogue recense en effet 11 quatuors et 7 quintettes à cordes. Le quintette en La mineur qui nous occupe, terminé à Paris en janvier 1880, bien que portant le n° 6, est le dernier de la série des quintettes à cordes. Il se tient dans les formes classiques revisitées par le romantisme." (René Auclair)


Côté pratique :
Mardi 19 novembre 2013 à 20h
Salle adagio (Conservatoire de Musique), 8 place Marie-Louise à Thionville
Tarifs : normal : 15€ - Réduit : 10€ - Étudiants : 5€
Gratuit pour les moins de 12 ans et les élèves du conservatoire de moins de 18 ans
Renseignements : 03 82 88 26 86
Sur réservation

Quintette Denis Clavier

Quintette Denis Clavier

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Musique classique, #Théodore Gouvy

Repost 0
Commenter cet article