Publié le 21 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 une découverte de son patrimoine, parfois caché aux yeux du grand public. Entrée libre...

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, les locaux du Conseil Général de la Moselle seront exceptionnellement ouverts au public les samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10 h à 18 h.
Le bâtiment du 1, rue du Pont Moreau, accueille notamment la Présidence du Conseil Général de la Moselle. L’entrée se fera par la Cour d’Honneur et ses beaux jardins.
Pour la 4e fois depuis l’avènement de ces journées du patrimoine, le bureau du Président du Conseil Général de la Moselle sera ouvert au public et ce tout au long du week-end. Le Président accueillera le public le dimanche matin de 10h à 11h30.
Les espaces de réception seront ouverts et du jus de pommes de Laquenexy sera servi en dégustation aux visiteurs.
Deuxième partie de cette visite : le bâtiment de la place de la Préfecture. Les Mosellans pourront découvrir la salle des délibérations, la salle Driant en hommage à Paul Driant (1909-1980), ancien Sénateur de la Moselle, Président du Conseil Général de la Moselle de 1954 à 1979.

La Galerie des portraits présente d’ailleurs les hommes ayant présidé aux destinées du Département de la Moselle depuis ... juillet 1790. À cette époque, il s’agissait d’administrateurs élus. Les assemblées départementales y sont présentées en photo, depuis l’assemblée élue en 1912.
Le Hall Pierre Messmer, avec son buste réalisé par Jean Cardot, sera accessible librement.
Les dix sites Moselle Passion se dévoileront dans ce hall et ouvriront parallèlement leurs portes au public :


Château de Malbrouck

Musée départemental Georges de la Tour

Musée départemental du Sel

Musée départemental sur la Guerre de 1870 et l’Annexion

Parc Archéologique Européen de Bliesbruck-Reinheim

Maison de Robert Schuman

Jardins Fruitiers de Laquenexy

Domaine départemental de Lindre

Archives départementales de la Moselle à Saint-Julien-lès-Metz

Centre des Archives Industrielles et Techniques de la Moselle à Saint-Avold

CÔTÉ PRATIQUE
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10
h à
18 h

Conseil Général de la Moselle 1, rue du Pont Moreau à Metz
Entrée libre sans ré
serva
tion

Renseignements : 03 87 37 57 57

L'Hôtel du Département - Crédits : Conseil Général de la Moselle

L'Hôtel du Département - Crédits : Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires

Rédigé par Conseil Général de la Moselle

Publié dans #Journées du Patrimoine

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, le Conseil Général de la Moselle propose au Domaine départemental de Lindre des animations gratuites d'une d'heure tout au long de ces deux journées, pour tous les publics et sans inscription.

Le Domaine départemental de Lindre est un vaste espace naturel d’environ 1 000 hectares, composé de 12 étangs piscicoles, de roselières, de forêts et de prairies humides. Sa surface en eau représente plus de 830 hectares. Ce site est la propriété du Conseil Général de la Moselle depuis 1976. Sa politique de gestion a deux objectifs principaux : y préserver la biodiversité par la pratique de la pisciculture extensive traditionnelle et permettre au plus grand nombre de découvrir cette biodiversité.
Parmi les 12 étangs piscicoles composant le Domaine départemental de Lindre, l’étang de Lindre domine avec une superficie de 620 hectares. Son origine remonterait au Moyen Âge. Comme la majorité des étangs, de Moselle ou d’ailleurs, il aurait été créé par la communauté religieuse en place, assurant ainsi la production de poisson nécessaire à l’alimentation de la population lors des nombreux jours de Carême.
D’importance internationale, l’étang de Lindre est classé Espace Naturel Sensible départemental prioritaire. Il est aussi intégré dans le périmètre Natura 2000 et figure dans la liste des sites RAMSAR depuis le 2 février 2003.
Le grand étang est un joyau naturel reconnu depuis plus de 30 ans par les spécialistes. Il accueille 240 espèces d’oiseaux, dont la moitié sont nicheuses, 11 espèces d’amphibiens, plusieurs plantes protégées, un cortège immense d’insectes, de mollusques et de mammifères liés aux zones humides, ainsi qu’un gisement de poissons de qualité lié à l’activité piscicole encore pratiquée aujourd’hui.
Le Département organise toute l’année des sorties nature et des conférences sur le site, en étroite corrélation avec le thème de la biodiversité.


AU PROGRAMME

GÉOCACHING
Participez au Géocaching. Ce jeu consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher des boîtes appelées "caches". Grâce à des récepteurs GPS prêtés par le Domaine départemental de Lindre, venez découvrir ses caches dissimulées sur le site.

***
CRÉATION DE REFUGES À INSECTES
Les insectes jouent un rôle important, voire essentiel, dans notre environnement. Le public pourra construire des refuges pour les accueillir dans les jardins et aider la pollinisation à se perpétuer. Cet atelier sera l'occasion de s'informer sur le mode de vie des insectes, sur leur place dans l'écosystème et sur l'intérêt des refuges.

***
ANIMATION ORNITHOLOGIQUE
À cette période de l'année, petits passereaux, rallidés et échassiers préparent leur nidification dans les roselières du bord de l'étang de Lindre. Michel Hirtz, ornithologue du Domaine départemental de Lindre, vous fait découvrir les oiseaux lors d'une sortie d'écoute et d'observation. Une paire de jumelles vous sera mise à disposition.

***
Le départ des animations se déroulera dans la Maison des animations où chaque animateur attendra le public :
De 10h15 à 11h15
De 11h30 à 12h30
De 13h30 à 14h30
De 15h à 16h
De 16h30 à 17h30


CÔTÉ PRATIQUE
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10 h à 18 h
Domaine départemental de Lindre, 67 rue principale à Lindre-Basse (parking au milieu du village, rue Principale)
Renseignements : 03 87 35 02 80
Entrée gratu
ite sans réservation

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Domaine départemental de Lindre - Crédits Frédéric Fève

Domaine départemental de Lindre - Crédits Frédéric Fève

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 une découverte des patrimoines cachés du Centre des Archives industrielles et Techniques de la Moselle à Saint-Avold. Entrée libre...


Depuis le 1er janvier 2008, le Département de la Moselle est responsable de près de 10 kilomètres linéaires d’archives produites par les Houillères du bassin de Lorraine. Fort de ce transfert, il a choisi de créer le centre des archives industrielles et techniques, chargé, par l’intermédiaire des Archives départementales de la Moselle, de conserver et de mettre en valeur l’ensemble de la mémoire industrielle mosellane. Des archives du fer, de différentes manufactures, de certains syndicats et caisses de secours sont donc appelées à côtoyer le charbon, dans ce bâtiment entièrement réhabilité. La Moselle présente un cas unique en France en ce qui concerne les archives industrielles et techniques : tous les fonds de ce type sont rassemblés en un endroit spécialement dédié.

Ces Journées européennes du Patrimoine seront une occasion de visiter ce lieu unique en France et de découvrir l’exposition "Nature industrielle: lorsque la faune et la flore prennent possession des anciennes installations industrielles" qui ouvrira ses portes au public pour la première fois lors de ce week-end.

Des démonstrations de reliure sont programmées.

EXPOSITION
"La Nature industrielle: lorsque la faune et la flore prennent possession des anciennes installations industrielles" est à visiter du 20 septembre 2014 au 14 août 2015.
Les crises successives qui secouent l’économie ont pour conséquence systématique de réduire le tissu industriel, faisant tomber de nombreuses installations en déshérence. Certaines de ces installations ne sont pas démantelées, mais simplement abandonnées. Faute d’entretien, les bâtiments se délabrent et la nature s’installe en ces lieux. Dans certains endroits, la main de l’homme favorise ce retour à la nature.
Cette exposition met en parallèle les sites au moment de leur activité et leur aspect lorsque la nature en prend possession.

Côté pratique
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 13h30 à 18h
Centre des archives industrielles et techniques Rue du Merle, Zone artisanale Jeanne-d’Arc à Saint-Avold
Entrée libre, sans réservation
Renseig
nements : 03 87 78 06 78

L'exposition "La Nature industrielle: lorsque la faune et la flore prennent possession des anciennes installations industrielles" est à découvrir dès le 20 septembre.L'exposition "La Nature industrielle: lorsque la faune et la flore prennent possession des anciennes installations industrielles" est à découvrir dès le 20 septembre.

L'exposition "La Nature industrielle: lorsque la faune et la flore prennent possession des anciennes installations industrielles" est à découvrir dès le 20 septembre.

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 une découverte du patrimoine naturel des Jardins Fruitiers de Laquenexy. Le verger conservatoire accueille notamment plus de 1 000 variétés différentes. Entrée gratuite...

En 1904, le Centre Départemental d’Expérimentation Fruitière était entièrement dévolu à la sauvegarde de la vigne et à la thématique des fruits. En élargissant ses compétences, il est vite devenu le théâtre de rendez-vous incontournables pour les passionnés d’arboriculture.
Depuis 2008, les Jardins Fruitiers de Laquenexy, dans un virage tout en saveurs, font basculer le site dans la dimension du tourisme. Amateurs et curieux peuvent découvrir 18 jardins disséminés au milieu des arbres fruitiers qui composent le verger.
Dans le cadre de la diversification des activités du centre d’expérimentation fruitière de Laquenexy, le Conseil Général de la Moselle, propriétaire du site, a en effet souhaité faire naître un jardin à proximité du verger. Ce jardin rejoint ainsi le réseau des Jardins sans Limites.
Le visiteur découvre sur plus de quatre hectares 18 espaces thématiques dont le jardin des fleurs à croquer, le potager d’un épicurien, le labyrinthe des formes fruitières, le jardin des sens ou encore le jardin interdit. Pour compléter cette promenade, des espaces plus novateurs comme le potager du curieux, présentant des légumes peu connus, agrémentent la visite.
Cet endroit, où chacun se prendra à rêver, est non seulement une source d’idées pour les jardiniers amateurs, mais aussi un lieu ludique pour les plus petits. Potager, jardin d’herbes, jardin de fleurs sont ici présentés sous différentes mises en scène. Chaque jardin possède sa propre ambiance.
Le Conseil Général de la Moselle souhaite mettre en exergue la notion du goût au sein du jardin. Un lien est créé avec le verger conservatoire, fort de plus d’un siècle de vie, et accessible au public.
Outre les jardins, qui offrent une promenade de plus de deux heures, le visiteur découvre également à l’automne la technique de marquage naturelle des pommes au pochoir. Elle est aujourd’hui seulement pratiquée dans trois sites dans le monde, le Potager du Roy à Versailles, l’Apple Park à Hirosaki dans le nord du Japon et les Jardins Fruitiers de Laquenexy en Moselle.

S’ils ne sont plus Centre d’expérimentation, les Jardins Fruitiers de Laquenexy disposent toujours de vergers conservatoires : la collection de pommiers compte près de 700 variétés ! Une collection de framboisiers a débuté en 2011 et s’étoffe d’année en année grâce à des partenariats avec d’autres vergers conservatoires du monde entier. Les arboriculteurs des Jardins Fruitiers présenteront ces vergers conservatoires, ainsi que différents type de vergers de production.
Les curieux peuvent obtenir des renseignements sur toutes les plantes présentes, acquérir dans la boutique de nombreux cadeaux ou s’accorder une pause détente dans le salon de thé. Un endroit à découvrir pour un moment de convivialité gourmande...
Le site a reçu du Ministère de la Culture, quelques mois seulement après son ouverture au public, le label Jardin Remarquable.

AU PROGRAMME
Plusieurs types de visites guidées seront proposées:
- les jardiniers feront une visite "classique" des Jardins fruitiers pour donner toutes les clés de compréhension des espaces jardinés thématiques et faire découvrir aux visiteurs quelques curiosités et astuces de jardiniers.
- La thématique nationale de ces journées du patrimoine engage également à proposer des visites plus rares : celles des vergers conservatoires des Jardins Fruitiers de Laquenexy. En effet, ce site Moselle Passion a une longue histoire qui débute en 1904, au temps de l’Annexion allemande. Le site était alors une station viticole entièrement dévolue à la sauvegarde de la vigne. Au fil des changements du paysage agricole mosellan, la petite station viticole est devenue le Centre Départemental d'Expérimentation Fruitière, en élargissant ses compétences vers la thématique des fruits.

CÔTÉ PRATIQUE
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 14h à 18h
Entrée libre dans le cadre des Journées Européennes du patrimoine
Sans réservation
Visites guidées des jardins thématiques : samedi à 10h30, 14h et 15h30 et dimanche à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h et 17h
Visite des vergers conservatoires : dimanche à 14h, 15h, 16h et 17h.
Les Jardins Fruitiers de Laquenexy, 4 rue Bourger et Perrin,
à Laquenexy (Moselle)
Tél
: 00 33 (0)3 87 35 01 00
Fax : 00 33 (0)3 87 35 01 09
Courriel : jardins-fruitiers@cg57.fr

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Les Jardins fruitiers de Laquenexy - Crédits Conseil Général de la MoselleLes Jardins fruitiers de Laquenexy - Crédits Conseil Général de la MoselleLes Jardins fruitiers de Laquenexy - Crédits Conseil Général de la Moselle

Les Jardins fruitiers de Laquenexy - Crédits Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 au Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim, un véritable voyage dans l’Antiquité. Un plongeon dans l’Histoire de 2 000 ans à la découverte de toute l’originalité de la culture gallo- romaine. Entrée gratuite...
Ce site archéologique évolue autour de la frontière franco-allemande. Bliesbruck a vu renaître les vestiges d’une petite ville gallo-romaine avec ses thermes publics présentés dans un pavillon muséal, ses quartiers artisanaux et commerciaux ainsi que sa zone expérimentale : boulangerie, poterie, potager. Reinheim offre aux yeux du public une vaste villa gallo-romaine et une nécropole reconstituée du tombeau de la Princesse de Reinheim.
La partie française de ce parc archéologique est devenue propriété du Département de la Moselle il y a 30 ans. Le Conseil Général de la Moselle le valorise depuis plusieurs années avec le partenariat du Ministère de la Culture français. La partie allemande relève du Kreis du Saarpfalz, en collaboration avec le Ministère de la Culture du Land Sarre et la Commune de Gersheim.

Le Parc présente sur un même lieu l’ensemble de la chaîne opératoire de l’archéologie, de la fouille à la valorisation.


AU PROGRAMME

Samedi et dimanche
Le public est convié à découvrir de manière originale le patrimoine celte et gallo-romain de la vallée de la Blies.
• à 10h30, une randonnée gourmande vous permettra de découvrir l’histoire celte et gallo-romaine à l’intérieur et à l’extérieur du Parc. Elle sera suivie par une dégustation de vin et de gastronomie antiques avec différentes saveurs romaines : mulsum, pesca, melmenta et samsa...
Attention : la randonnée se fait sur réservation.
• à 15h, Sextia Faustina donne rendez-vous au public pour un jeu participatif où il sera amené à se plonger dans la peau d’un Gallo-Romain !
Les visiteurs mèneront l’enquête avec leur équipe, interrogeront les témoins, confronteront les emplois du temps et découvriront tous les indices pour retrouver les bijoux de la Gallo-Romaine, dérobés lors du pillage du vicus...


EXPOSITION
Le Conseil Général de la Moselle présente au Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim du 16 mai au 30 septembre 2014, l’exposition "C’était là ! Sous nos pieds... Découvertes archéologiques de la Ligne à grande vitesse Est européenne".

Consacrée aux résultats des recherches archéologiques menées sur le tracé de la ligne, en Lorraine et en Alsace, elle présente 6 000 ans d’histoire du territoire. L’Inrap, le PAIR et le service archéologique du Conseil Général de Moselle ont fouillé plus de 40 sites, entre 2008 et 2011, mettant en évidence des peuplements et des occupations très anciennes du territoire, depuis le Néolithique (5400 avant notre ère) jusqu’à la Première Guerre mondiale.
L’exposition présente, sur plus de 300 m2, les plus importantes découvertes de ces fouilles.

Organisée en trois sections, elle permet de découvrir les modes de vie des différentes civilisations qui se sont succédées dans la région: Habiter, cultiver, consommer ; Fabriquer, échanger, se déplacer ; Croire, mourir, se souvenir. Plus de 500 objets archéologiques sont présentés pour la première fois au public: situle de bronze d’influence étrusque du site d’Eckwersheim (Bas-Rhin), bague en or, trésor de monnaies d’argent de la fin de l’indépendance gauloise de la villa gallo-romaine de Bassing (Moselle)...

Côté pratique :
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10 h à 18 h
Entrée gratuite
Réservation : uniquement pour la randonnée gourmande.
Parc Archéologique Européen de Bliesbruck-Reinheim, 1, rue Robert Schuman à Blie
sbruck
Tél : +33 (0)3 87 35 02 20
Courriel : bliesbruck@cg57.fr

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Parc Archéologique Européen de Bliesbruck-Reinheim - Crédits Conseil Général de la Moselle

Parc Archéologique Européen de Bliesbruck-Reinheim - Crédits Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 au Musée départemental du sel à Marsal une découverte de l’histoire du sel. Entrée gratuite...


Loin de la mer, en Moselle, le Saulnois (notamment les communes de Marsal, Château-Salins, Dieuze, Moyenvic et Vic sur Seille) est un territoire imprégné de la mémoire locale du sel. À Marsal, une petite commune de 300 habitants située dans le sud de la Moselle, un Musée du sel a vu le jour en 1973 dans la porte de France, un monument architectural de la place forte dont le système défensif a été réaménagé par Vauban.
Le visiteur y découvre l’histoire du Saulnois, l’archéologie du sel et notamment le système d’exploitation par briquetage, les techniques d’exploitations sous l’ancien régime, la géologie du lieu, les conséquences de l’exploitation du sel sur la nature et le paysage. Ce musée abrite également une importante collection de salières.
Le sel est un élément naturel utilisé en cuisine ou sur les routes en hiver, mais aussi un produit d’exploitation et un produit d’échange.
Il a également une dimension culturelle. Le sel paraît indissociable de la notion de pouvoir. Tant l’archéologie et l’histoire que l’ethnologie et la sociologie permettent de retracer de la Protohistoire au XXe siècle les rapports de l’Homme et du sel.
L’archéologie du sel prend un véritable essor dans le Saulnois. Marsal se situe en effet au coeur du plus important site européen de briquetage protohistorique. Il est constitué de plusieurs sites de production du sel datant de l’Âge du Fer. La structure interne des ateliers de sauniers celtiques et gaulois -certains s’étendent sur plusieurs dizaines d’hectares entre les villages de Marsal et Salonnes- se dévoile peu à peu au fil des fouilles qui ont lieu chaque année en août.

AU PROGRAMME :

des visites commentées
• de ses collections historiques à 10 h et 16 h,
• sur l’exploitation du sel par la technique du Briquetage à 14 h
• ainsi qu’une découverte des plantes liées au sel de la mare salée à 15 h

EXPOSITION
Le Conseil Général de la Moselle a offert ses cimaises du Musée départemental du sel à Marsal à l’artiste mosellan Christian Bizeul. Il y présente ses plexi-gravures inspirées de La Divine Comédie de Dante. À découvrir jusqu’au mercredi 28 septembre 2014...
Écrite par Dante Alighieri au début du XIVe siècle, elle a inspiré de nombreux artistes à travers les siècles. Parmi eux, Botticelli, Gustave Doré, Dali ou Bacon sont parmi les plus fameux.
Depuis plus de dix ans, Christian Bizeul travaille à son tour à une interprétation de ces écrits. Utilisant tour à tour la mine de plomb, l’encre de Chine ou encore la gravure sur plexiglas, Bizeul propose des oeuvres vertigineuses aux accents hérités de l’expressionisme. La richesse de son trait soutient la force du discours tenu par Dante il y a plus de 700 ans et transpose ce texte dans une réalité contemporaine.

Côté pratique :
Samedi 20 septembre et dimanche 21 septembre 2014 de 10h à 18h
Musée départemental du Sel à Marsal, Porte de France
Entrée gratuite, sans réservat
ion
Renseignements : 03 87 35 01 50
Courriel : mdsm@cg57.fr

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Musée départemental du Sel à Marsal - Crédits Conseil Général de la Moselle

Musée départemental du Sel à Marsal - Crédits Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle vous ouvre gratuitement les portes de la Maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles les samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.


Robert Schuman a acquis cette propriété située à Scy-Chazelles, sur le versant du mont Saint-Quentin, au printemps 1926. La maison d’habitation, de type rural, d’une grande sobriété architecturale, est caractéristique des villages de vignerons du pays messin. Elle date sans doute de la fin du XVIIIe siècle.
Modestement meublée, elle témoigne des goûts simples de son propriétaire. Le Père de l’Europe y est mort le 4 septembre 1963. Dominant la vallée de la Moselle, la propriété est également composée d’un vaste jardin et d’une maison seigneuriale d’époque Renaissance.
La Maison de Robert Schuman est gérée depuis janvier 2000 par le Conseil Général de la Moselle. Le site a été repris pour le franc symbolique à l’Association des Amis de Robert Schuman, sur la demande de cette dernière.
C’est dans le bureau de cette petite maison typiquement lorraine que Robert Schuman a écrit sa déclaration historique annonçant la construction de l’Europe, sur la base d’une idée ingénieuse de Jean Monnet : unifier la production du charbon et de l’acier sous une haute autorité supranationale. Cette déclaration, prononcée le 9 mai 1950, sera dès lors connue sous le nom de « Plan Schuman ».
Le site départemental a ouvert officiellement ses portes au public le 9 mai 2000, à l’occasion du 50e anniversaire de la Déclaration Schuman, désormais jour officiel de l’Europe.


AU PROGRAMME
• Des visites commentées de la maison historique, acquise en 1926 par Robert Schuman, seront proposées au public toutes les 30 minutes le samedi et toutes les 20 minutes le dimanche, de 10 h à 12h et de 14h à 17h30.
• Le cycle sur "Les grands témoins de Robert Schuman", dans l’espace d’exposition temporaire, sera accessible librement, de 10 h à 18 h.

• L’espace d’exposition permanente, la chapelle où repose Robert Schuman et les jardins du site seront accessibles librement de 10 h à 18 h.
• Le chœur de jeunes transfrontaliers Robert Schuman animera ce site Moselle Passion le dimanche après- midi, avec des répétitions publiques et des petits concerts, à différents endroits du site. Ce chœur est composé d’une quarantaine de jeunes, âgés de 16 à 30 ans, originaires d’Allemagne, de Belgique, du Luxembourg et de Lorraine. Au programme: des chansons populaires de Sarre et de Lorraine et des œuvres françaises ou luxembourgeoises de différentes époques.

EXPOSITION
Le Conseil Général de la Moselle présente cette année dans l’espace d’exposition temporaire, le parcours de Robert Schuman de façon originale et novatrice, à travers des témoignages de personnalités l’ayant connu et ayant pris part, à ses cotés et à différents degrés, aux débuts de la CECA. Parallèlement aux récits sur la vie «publique» du Père de l’Europe, les aspects "privés" de son existence sont abordés: les souvenirs de proches et d’anciens collaborateurs ont été recueillis, afin d’évoquer sa vie quotidienne à différentes époques et son attachement au territoire mosellan. Des documents d’archives inédits étayent ces témoignages.

Côté pratique :

Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10h à 18h
Maison de Robert Schuman, 8-12 rue Robert Schuman, à Scy-Chazelles
Entrée gratuite
Renseig
nements : 03 87 35 01 40

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Le chœur de jeunes transfrontaliers Robert Schuman animera la Maison de Robert Schuman le dimanche - Crédits Conseil Général de la Moselle

Le chœur de jeunes transfrontaliers Robert Schuman animera la Maison de Robert Schuman le dimanche - Crédits Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle vous ouvre gratuitement les portes du Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion à Gravelotte dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. Rendez-vous les samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014.

« Ça tombe comme à Gravelotte ! ». Tous les jours, cette expression est utilisée par des hommes et des femmes qui en ignorent souvent l’origine. Elle témoigne pourtant de l’impact sur les esprits de la Guerre de 1870 et de sa violence. Elle est en filigrane, au cœur du Musée départemental de la Guerre de 1870 et la période de l’Annexion, qui a ouvert ses portes dans ce petit village mosellan, aux portes de Metz, sur les lieux mêmes des combats.
En 1998, le Conseil Général de la Moselle a pris officiellement les rênes du petit musée communal de Gravelotte. Depuis cette date, le dossier a beaucoup évolué: les collections se sont enrichies, beaucoup ont été restaurées et un projet muséographique a été conçu en lien avec la Direction des Musées de France. Ce site bénéficie aujourd’hui du label Musée de France décerné par le Ministère de la Culture.
Le Musée départemental sur la Guerre de 1870 et la période de l’Annexion est le seul musée, aussi bienen France qu’en Allemagne, portant en totalité sur la période de l’annexion de l’Alsace-Lorraine à l’Empire allemand. Il est le musée de l’histoire contemporaine de la Moselle, envisagée dans une perspective franco- allemande. Ici se croiseront le public scolaire, des familles, des associations, des amateurs passionnés, des étudiants et des chercheurs. Ce site accueillera une exposition permanente, des expositions temporaires et des animations.
L’exposition permanente présentera sur 900 m2 plus de 600 objets dont de nombreuses collections militaires, mais l’esprit de ce musée dépassera largement la Guerre de 1870. Il racontera en effet une histoire, celle des Mosellans, dans la période autour de l’Annexion.
Le Conseil Général de la Moselle a souhaité que la médiation et l’interprétation soient au cœur du projet. Les visiteurs y découvriront des peintures, des sculptures, des éléments de monuments, des objets du quotidien ou ayant appartenu à des personnages célèbres. Le site vivra au travers de nombreux espaces audiovisuels, utilisera des cartes et des documents variés: des archives, la presse de l’époque, des caricatures, des témoignages... La photographie y sera particulièrement bien représentée.

AU PROGRAMME
Samedi 20 septembre 2014

• 10 h > 18 h :
entrée et manifestations gratuites au musée.
• 14 h > 18 h :
commentaires d’objets et d’œuvres choisis. Sans réservation.
Dimanche 21 septembre 2014
• 10 h > 18 h :
entrée et manifestations gratuites au musée.
• 15h, 16h et 17h: visites guidées de la Halle du Souvenir. La Halle du Souvenir, située en face du musée, est le plus grand monument de la guerre de 1870. Sans réservation.
• 14 h > 18 h , en continu, atelier peinture : Le Panorama de Rezonville en famille. Sur plus de 6 m de long, venez recréer le célèbre panorama, en compagnie de Renée Thouand. Chacun pourra y apporter sa touche personnelle... de couleurs ! Pour les enfants à partir de 7 ans et leurs parents, gratuit, sans réservation

EXPOSITION
L’ouverture du Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion à Gravelotte est non seulement l’occasion pour le public de découvrir le nouvel écrin et les collections qu’il abrite, mais également de parcourir une exposition sur l’évolution du musée depuis 1875.
Fondé pendant l’Annexion par les membres d’une famille lorraine, le musée s’est transformé au gré d’une histoire tourmentée dans une région tiraillée entre la France et l’Allemagne. Au fil du temps, et selon l’intérêt que cette partie de l’histoire -fondatrice de l’unité politique allemande et de la Moselle contemporaine- suscita, les propos, les collections, la muséographie et l’architecture ont été modifiées.
- Après une période de lente dégradation et d’oubli, le musée renaît pour ancrer l’Histoire non seulement de la Moselle, mais aussi de l’Alsace, dans une perspective européenne.
C’est la transition lente d’un musée de mémoire à un musée d’histoire que cette exposition veut faire découvrir, en évoquant notamment les ambiances muséographiques des deux premiers musées.

Côté pratique :
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10h à 18h
Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion, 11 rue de Metz à Gravelotte
Entrée et manifestations gratuites
Renseignements
: 03 87 33 69 40

Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion - Crédits : Florent Doncourt - Conseil Général de la Moselle

Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion - Crédits : Florent Doncourt - Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

- JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE -

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 une découverte des patrimoines cachés de ses archives départementales à Saint-Julien-lès-Metz. Entrée libre...
Des visites guidées des bâtiments auront lieu l’après-midi en continu, ainsi que des démonstrations de restauration de papier, de parchemin et de sceaux.
Le Cercle généalogique de la Moselle assure habituellement une permanence le mercredi et le samedi matin aux Archives. Il se tiendra à la disposition des visiteurs pour leur montrer ses outils et travaux et donner des conseils pratiques sur la pratique de la généalogie.


EXPOSITION
Le Conseil Général de la Moselle accueille aux Archives départementales jusqu’au 22 septembre 2014 une exposition temporaire sur La communauté juive mosellane dans la tourmente 1939 - 1945. Entrée libre.
Cette exposition a été réalisée par l’Association pour la Conservation de la Mémoire de la Moselle (ASCOMEMO). Illustrée par des documents issus des collections de l’association, du Consistoire Israélite de la Moselle, de particuliers et des fonds des archives départementales de la Moselle, elle retrace le devenir tragique des 8 500 juifs de Moselle, expulsés de chez eux dès le début de l’annexion allemande et pris dans la tourmente de l’antisémitisme nazi et de l’État français entre 1939 et 1945.
Les 13 panneaux présentés reconstituent le parcours de la communauté, de sa présence en Moselle à la veille de la guerre à sa difficile renaissance, après l’évocation des discriminations, des destructions de synagogues, des rafles et des internements, jusqu’aux exterminations.

Côté pratique
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 13h30 à 18h
Archives départementales de la Moselle 1, allée du Château à Saint-Julien-lès-Metz
Entrée libre, sans réservation
Renseignements
: 03 87 78 05 00

La salle de lecture des Archives départementales

La salle de lecture des Archives départementales

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2014

-JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE-

Le Conseil Général de la Moselle propose samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 au Musée départemental Georges de la Tour de Vic sur Seille un voyage dans l’histoire de la peinture française depuis le XVIIe siècle. Entrée gratuite...


Le Musée départemental Georges de la Tour a ouvert ses portes place Jeanne d’Arc à Vic sur Seille le 14 juin 2003. Il a donc fêté ses 10 ans en 2013. Ses collections se sont depuis enrichies d’acquisitions en lien avec ses collections premières, issues d’une donation des frères Thuillier de 92 œuvres.
Au cœur des collections du musée figurent le Saint Jean-Baptiste dans le désert et Profil de femme de Georges de La Tour.
Georges de La Tour, le plus important peintre lorrain du XVIIe siècle, est en effet né à Vic sur Seille, capitale administrative de l’Évêché de Metz. Issu d’une famille de boulangers liée à la petite bourgeoisie locale, il y a été baptisé le 14 mars 1593.
Compte tenu du bâtiment et de la nature des collections accueillies, les architectes ont choisi de reconstituer l’esprit et les volumes d’un cabinet de collectionneur. Au total, 960 m2 sont dévolus à l’exposition des œuvres.

EXPOSITION
Le Conseil Général de la Moselle présente une nouvelle exposition temporaire au Musée départemental Georges de La Tour à Vic sur Seille : Horizons. Le Peintre devant la Nature.
Elle est à découvrir jusqu’au 21 septembre 2014. Ce sera donc la dernière occasion de pouvoir la visiter.
La peinture de paysage prend ses véritables lettres de noblesse en France au courant du XIXe siècle. Cette considération est telle que l’on parle alors d’un véritable «génie français de la peinture». Ce siècle sera alors traversé par de nombreux courants artistiques, depuis le romantisme jusqu’au symbolisme, en passant par l’impressionnisme. La redécouverte de la nature éclairera l’art d’une nouvelle modernité.
Cette exposition est réalisée avec la participation de l’Établissement public du Musée d’Orsay et du Musée Hébert. Elle présente les recherches et les découvertes qui ont révolutionné la peinture il y a près de 200 ans.

Côté pratique :
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10h à 18h
Musée départemental Georges de La Tour, place Jeanne d’Arc à Vic sur Seille.
Entrée gratuite pour les Journées européennes du Patrimoine, sans réservation
Renseignements
: 03 87 78 05 30

www.mosellepassion.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Musée départemental Georges de la Tour - Crédits Conseil Général de la Moselle

Musée départemental Georges de la Tour - Crédits Conseil Général de la Moselle

Voir les commentaires